Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Quels sont les objectifs d’Eric Henaux, le nouveau directeur général des Vignerons de Tutiac ?

|

Eric Henaux est de retour au sein de la coopérative bordelaise Les Vignerons de Tutiac. Ses principales missions ? Augmenter les surfaces, développer les ventes de vins en bouteilles, notamment à l’export, et faire monter l’outil industriel en puissance. Voici le détail de ses missions.  

Les Vignerons de Tutiac veulent s'agrandir pour compter un peu plus dans le paysage viticole bordelais.
Les Vignerons de Tutiac veulent s'agrandir pour compter un peu plus dans le paysage viticole bordelais.© Fotolia

Eric Henaux (photo ci-contre) vient d’être nommé directeur général des Vignerons de Tutiac. Cet ingénieur en agriculture succède à Etienne Kressmann qui a assuré cette mission entre 2013 et septembre 2016. Le Conseil d’Administration a en effet rappelé Eric Henaux pour relancer le développement du groupe avec trois axes principaux : l’augmentation des surfaces, le développement des ventes en bouteilles, notamment à l’export, et la montée en puissance de l’outil industriel.

Diplômé de l’école de Purpan à Toulouse, Eric Hénaux, 48 ans, connait en effet bien ce groupe coopératif puisqu’il en avait assuré la direction générale de 2008 à 2013, cinq années au cours desquelles "il avait réussi à donner une impulsion à cette coopérative nord girondine, notamment via la construction d’un centre d’embouteillage qui a permis de développer le pôle bouteille du groupe. Aujourd’hui, plus de 15 millions de bouteilles sont conditionnées chaque année sur le site de Marcillac", explique Les Vignerons de Tutiac, dans un communiqué.

Agrandir le foncier de 1000 hectares

Afin de pouvoir approvisionner ses marchés, les Vignerons de Tutiac, présidé par Stéphane Héraud, ont pour objectif de faire passer leurs surfaces de 4 000 hectares aujourd’hui à 5 000 hectares en 2020. A ce jour, déjà plus de 300 hectares sont récemment venus s’ajouter, cela grâce à de nouvelles adhésions et à l’agrandissement des surfaces chez certains vignerons. De plus, les Vignerons de Tutiac comptent déjà une trentaine de jeunes de moins de trente ans prêts à reprendre le flambeau de leurs aînés. Tutiac a récemment engagé Flavie Grenon, ingénieur agronome, pour faciliter la communication entre cédants, repreneurs et nouveaux adhérents.

5 millions d’euros dans l’outil industriel

Pour garder un outil de production à la pointe, les Vignerons de Tutiac ont décidé d’investir 5 millions d’euros sur les deux prochaines années. Cette enveloppe comprend notamment l’acquisition de petites cuves, afin de renforcer les sélections parcellaires, l’agrandissement du parc de barriques et l’installation des cuves de stabulation pour les blancs.

Développer les ventes en bouteilles

En parallèle de la vente de vins en vrac, les Vignerons de Tutiac veulent commercialiser plus de vins marketés, en bouteilles. Par exemple, ils ont lancé avec succès une campagne pour leur marque de rosé, Carrelet d’Estuaire. Un wine truck aux couleurs de cette signature a sillonné pendant plus d’un mois les plages de la côte atlantique en proposant des dégustations. Il s’est également installé quelques temps dans les régions de Nantes, Bordeaux, Lille et St Nazaire.

Les Vignerons de Tutiac en bref :

  • 65 millions d’euros : CA 2015
  • 30 millions de cols : la production en 2015
  • 450 vignerons adhérents
  • 125 salariés
  • 4 000 hectares
  • 70 châteaux
  • Bordeaux (58 %), Bordeaux Supérieur (3 %), Blaye Côtes de Bordeaux (28 %), Côtes de Bourg (8 %) : répartition du vignoble par appellation.

Source : Tutiac

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message