Quels sont les produits les plus écolos ?

|
Le programme de filière de blé de LU lui a valu d’obtenir la troisième place du classement.
Le programme de filière de blé de LU lui a valu d’obtenir la troisième place du classement.

Alors que l’avenir de la planète se joue en ce moment à Paris où se tient jusqu’au 11 décembre la fameuse COP 21 et que les déclarations se multiplient de toutes parts, les marques de la grande conso sont-elles au rendez-vous de la transition énergétique qui se joue aujourd’hui ? « Pas vraiment ou, du moins, pas encore suffisamment. Le champ des possibles reste encore très important », lance Stéphane Petitjean, directeur associé de GreenFlex.

S’appuyant sur la première édition de son Baromètre Good Product, le cabinet spécialiste du développement durable, a mesuré la contribution des PGC à cette transition écolo via l’analyse de 88 produits appartenant à 10 catégories de la consommation quotidienne en s’appuyant à la fois sur l’évaluation de la durabilité du produit (écoconception, approvisionnement responsable..) et son utilité (information, incitation au changement…). Résultat ? Une moyenne très basse à 0,7 sur 3 avec 32% des produits qui ne dépassent pas 0,5 point et seulement 6% qui obtiennent 1,5 point et un seul au-dessus des 2 points.

Historiquement engagés

Dans ce tableau décevant, les biscuits ressortent comme la catégorie la mieux notée, devant les lessives, les déodorants, les jeans, les shampoings, les dentifrices, le jambon, les yaourts, les soupes et le jus d’orange. Du côté des marques – seuls les noms des trois premières ont été dévoilés –, on retrouve L’Arbre vert, historiquement positionné écolo, suivi de Weleda, acteur connu aussi pour son engagement autour des cosmétiques bio et naturels ; et de LU, grâce à son programme de filière de blé LU Harmony.

Au global, le top 10 consacre sept marques dites alternatives. « Mais aussi trois marques nationales non écolabellisées qui, grâce à un traitement à 360° de ses enjeux, ressortent comme autant d’exemples à suivre …Et de toute urgence », souligne Stéphane Petitjean. « Car le produit de demain sera sociétal ou ne sera pas. Ceux qui n’intégreront pas cette dimension sont voués à terme à disparaître », conclut-il. 

Le Baromètre Good Product du cabinet spécialiste du développement durable GreenFlex a érigé L’Arbre vert à la première place du podium des marques les plus écolos, suivie de Weleda.

Le programme de filière de blé de LU lui a valu d’obtenir la troisième place du classement.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2391

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations