·Questions à Nathalie Boutelet, Chef de groupe électroménager centrale Carrefour

« Devenir un spécialiste »

· Quel est le développement prévu pour l'encastrable ?

La montée en puissance se fera magasin par magasin au cours de l'année 1998. Le développement de la famille encastrable suivra le programme de mise en place de notre nouveau concept non alimentaire, dont elle constitue l'un des points forts. Le retour de notre enseigne sur le marché de l'encastrable s'inscrit complètement dans la stratégie des univers, qui revient à être spécialiste dans son univers. Au-delà de cette nouvelle approche, le développement des ventes d'encastrables doit faire progresser le panier moyen de l'ensemble du rayon, car c'est une famille à prix élevé.

· Quels sont les services liés à cette catégorie de produits ?

Il faut que les vendeurs puissent conseiller sur la pose. Ils doivent aussi connaître l'ensemble de la gamme des marques référencées, pour proposer des références qui ne sont pas en exposition. Les produits ainsi commandés sont disponibles sous huit jours. La vente à la contremarque est un service nécessaire sur ce segment, où les exigences du consommateur sont très élevées.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1558

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous