Qui est Michiel Muller, CEO de Picnic et apôtre de l'innovation ?

Retour sur le parcours de Michiel Muller, l’un des cinq cofondateurs de Picnic devenu CEO de cette start-up néerlandaise. 

Partager
Qui est Michiel Muller, CEO de Picnic et apôtre de l'innovation ?
La devise de ce dirigeant de 57 ans : "Think, dare, do" (Réfléchis, ose et fais).

Sortir des sentiers battus, c’est la marque de fabrique de Michiel Muller. S’il n’a pas eu l’idée de créer Picnic, sa présence dans le quintet des fondateurs a sans aucun doute contribué au fort développement de l'e-commerçant alimentaire néerlandais. Et la devise affichée sur les murs du centre logistique de Diemen près d'Amsterdam, Think, dare, do (Réfléchis, ose et fais), semble tout droit sortie des manuels qu’a écrits ce dirigeant de 57 ans. Elle résume bien sa vie entrepreneuriale aussi.

À l'affût des autres secteurs
Après onze ans chez ExxonMobil, dont deux passés à Paris, il a rejoint en 2001 la jeune société pétrolière Petroplus (connue en France pour sa raffinerie de Petit-Couronne, près de Rouen, fermée en 2013), où il développe le concept innovant des stations de service sans personnel, Tango, qui permettra, selon leurs calculs, aux consommateurs néerlandais d’économiser chaque année plus de 0,5 milliard d’euros. En 2004, il révolutionne aussi l’assistance automobile en créant Route Mobile, un service qui sera couronné de succès. D’autres projets, notamment dans l’immobilier, la santé et l’assurance, le sont un peu moins. Mais ils contribuent à forger le credo de ce fan de cricket, qui appelle tout dirigeant « à observer régulièrement d’autres secteurs ».

Mieux approvisionner les grandes villes
Avec Picnic, Michiel Muller, qui a su convaincre des familles fortunées de la grande distribution néerlandaise d’y investir, ne cherche pas seulement à détrôner ces acteurs « très installés, avec un superconcept mais qui ne séduit plus les consommateurs. Si on leur offre une alternative, une innovation réelle, ils se rendent compte qu’ils peuvent gagner du temps et économiser de l’argent en se faisant livrer ». Son ambition est bien plus vaste. Il s’agit de « mieux organiser et surtout de façon plus durable l’approvisionnement alimentaire des grandes villes ». Mieux que le leader Ahold Delhaize par exemple, qui est dirigé par un certain Frans Muller… le grand frère de Michiel.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

HAYS

Ingénieur commercial ENR H/F

HAYS - 07/02/2023 - CDI - Millau

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

ARTICLES LES PLUS LUS