Qui est Philippe Dailliez, le futur président de Picard Surgelés ?

|

Le 1er octobre, l’actuel président de l’enseigne de surgelés Picard Philippe Pauze partira à la retraite et cèdera sa place à Philippe Dailliez. Un dirigeant au profil de financier et développeur, qui a notamment évolué 18 ans durant au sein du groupe Adeo (Leroy Merlin).

Le nouveau patron de Picard entrera en fonction le 1er octobre, avec une solide expérience du commerce acquise chez Redcats et Adeo / Leroy Merlin
Le nouveau patron de Picard entrera en fonction le 1er octobre, avec une solide expérience du commerce acquise chez Redcats et Adeo / Leroy Merlin© Picard

Le premier octobre, Philippe Dailliez va prendre les rênes  de la chaîne de surgelés Picard, suite à l’annonce du départ à la retraite d’actuel président Philippe Pauze. Directeur délégué aux opérations du groupe depuis le mois d’avril, Philippe Dailliez, 53 ans, n’a eu que quelques mois pour s’imprégner de la culture et du fonctionnement du spécialiste des surgelés, qui a accueilli un nouvel actionnaire il y a peu.

Mais le futur patron, diplômé de l’Essec et d’un MBA de Nothwestern (Chicago) n’est évidemment pas novice en matière de management et d’accompagnement du développement. En poste chez Redcats de 1987 à 1997, il a successivement été contrôleur de gestion, puis directeur financier de la filiale Daxon-Movitex (vente à distance). C’est ensuite au sein du groupe Adeo/Leroy Merlin qu’il s’est frotté au commerce physique, avec de nombreux postes occupés tout d’abord chez le spécialiste du bricolage Leroy Merlin, ou il est patiemment monté en puissance. Il y a été directeur financier France de 1997  à 2001, directeur du magasin de Lens de 2001 à 2004 avant d’être nommé directeur général de Leroy Merlin Italie de 2004 à 2008.

De la finance au développement

Il a ensuite pris du galon au sein du groupe Adeo (Leroy Merlin, Weldom, Zodio, Delamaison.fr…), la structure qui regroupe toutes les activités d’amélioration de l’habitat, dont l’Association familiale Mulliez est actionnaire. Nommé directeur général délégué du groupe en 2008, Philippe Dailliez a été intégré au comité de direction  en charge des pays émergents. En tant que président des activités en Russie, Brésil, Ukraine, Roumanie, il avait sous ses ordres environ  20 000 personnes. Et depuis 2012, il était toujours directeur général délégué, cette fois en charge de la stratégie et du développement du groupe. Des compétences qui ne manqueront pas d’être utiles chez Picard, engagé dans un développement tous azimuts, en France (via la franchise) comme à l’étranger.

Son profil Linkedin

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message