Quiksilver en faillite aux Etats-Unis, mais pas en France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Quiksilver International se place en faillite aux Etats-Unis et annonce l'arrivée d'un nouveau partenaire financier, le fonds américain Oaktree, propriétaire de Billabong.Les activités en Europe et en Asie ne devraient pas être affectées.

La marque de glisse a recentré tout son management en France.
La marque de glisse a recentré tout son management en France.

Deux poids, deux mesures. L'activité de Quiksilver aux Etats-Unis se porte si mal que le groupe a annoncé le 9 septembre placer ses activités américaines sous le régime des faillites. Ce qui va lui permettre de restructurer une dette qui lui coûte 200 000 dollars par jour d'intérêts accumulée depuis l'échec du rachat des skis Rossignol.

Tout à Saint-Jean-de-Luz

La marque de sports de glisse sur l'eau concentre désormais tout son management à Saint-Jean-de-Luz, dans un seul centre de décision. Design, informatique, retail, marketing, logistique : toutes ces activités sont depuis le mois d'avril 2015 dirigées par Pierre Agnès, diretceur général international de Quiksilver. "En plaçant ses activités sous le régime des faillites, Quicksilver va pouvoir digérer Rossignol une bonne fois pour toutes", estime Pierre Agnès. L'arrivée du fonds d'investissement Oaktree est une bonne nouvelle pour ce groupe qui pèse 1,4 milliard de dollars. C'est un renfort financier, mais aussi industriel. C'est d'ailleurs ce même fonds qui a contribué à la relance de la marque australienne Billabong.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA