Rachat de crédit : les pièges à éviter

Le rachat de crédit est une solution pérenne et rassurante qui rééquilibre le budget. Il offre plusieurs conditions avantageuses aux emprunteurs, à condition de choisir le meilleur contrat. Plus d’informations sur cette opération bancaire et les pièges à éviter.

 

Partager
Rachat de crédit : les pièges à éviter

Une mauvaise évaluation des besoins

Plusieurs emprunteurs considèrent le regroupement de crédit comme le produit financier miracle qui effacera leurs problèmes de trésorerie ou les sortira d’une situation compliquée (le surendettement, par exemple). Et pourtant, il allonge la durée de remboursement, diminue les mensualités et rééquilibre le budget.
Évaluez donc vos besoins avant de vous lancer. Pensez aussi à bien vous renseigner sur le rachat de crédit.

Voici quelques questions à vous poser :

  • Pour quelles raisons voulez-vous faire un regroupement de crédit ?
  • Vos revenus sont-ils fixes et votre situation est-elle stable ?
  • Quel est votre niveau de solvabilité ?
  • Quels sont vos projets ?
  • Quelle somme souhaitez-vous emprunter ?

Choisir une longue durée de remboursement

Si vous choisissez une longue durée de remboursement, vous gagnerez forcément en pouvoir d’achat et réduirez considérablement vos mensualités.
Mais gardez en mémoire que cela aura un impact sur le coût total du crédit. Comment ? Les mensualités en plus génèreront des intérêts importants. Vous pourriez donc être contraint de rembourser des centaines ou des milliers d’euros supplémentaires.

Se baser uniquement sur le taux d’intérêt

Encore une erreur classique et commune : choisir le regroupement de crédit en se basant seulement sur le taux d’intérêt.
Même si vous réduisez votre durée de remboursement et allégez vos mensualités avec un taux d’intérêt avantageux, cela ne vous permettra pas de connaître le coût total de l’opération.
Dans l’idéal, penchez-vous sur le TAEG (Taux Annuel Effectif global), car il englobe le taux d’intérêt et les frais supplémentaires : pénalités de remboursement anticipé, frais de dossier, frais de garantie, assurance, frais de mainlevée d’hypothèque...

Être mal accompagné

Pour bénéficier d’un bon accompagnement dans les procédures liées à l’obtention d’un regroupement de crédit, confiez votre dossier à un courtier. En sa qualité de professionnel du crédit, ce dernier est le meilleur intermédiaire entre les emprunteurs et les organismes de financement.
Vous gagnerez non seulement en temps, mais ferez aussi des économies sur le coût total du crédit. Toutefois, veillez à ce que le courtier soit inscrit à l’ORIAS et agréé. Il doit également se tenir à votre écoute, et ce, quelles que soient vos préoccupations.
Nouveau projet personnel, investissement locatif, achat d’une voiture, mensualités adaptées à la situation, taux d’assurance et taux d’intérêt uniques... Nombreuses sont les raisons qui incitent les emprunteurs à opter pour le regroupement de crédit. Bien que ce financement ait de quoi séduire, respectez scrupuleusement les conseils mentionnés précédemment. Ainsi, vous serez à l’abri de certains pièges.

Contenu proposé par Meilleurtaux

Sujets associés