Rachat de Darty : la Fnac a plus de temps pour présenter son offre ferme

|

Alors que la Fnac devait remettre son offre ferme le 11 novembre 2015, Darty a annoncé, que le délai était prorogé de quelques jours. Fnac a désormais jusqu’au 20 novembre pour formuler son offre définitive. 

Fnac dispose de quelques jours supplémentaires pour présenter son offre de rachat ferme de Darty.
Fnac dispose de quelques jours supplémentaires pour présenter son offre de rachat ferme de Darty. © Montage photo

Initialement attendue le 11 novembre 2015, le délai de dépôt d’une offre ferme de la Fnac pour le rachat de Darty a été prolongé de quelques jours. Il faudra attendre le 20 novembre 2015 au plus tard, pour que la Fnac confirme le rachat par une offre ferme ou au contraire se désiste, explique un communiqué de presse de Darty, daté du 11 novembre 2015. La Fnac avait déclaré le 30 septembre 2015 vouloir racheter Darty, ce qui a été confirmé par les conseils d’administration des deux entreprises le 6 novembre 2015, qui ont annoncé avoir trouvé un accord sur "les termes clés d’une offre potentielle recommandée de la Fnac portant sur l’ensemble du capital émis ou à émettre de Darty" explique le communiqué de presse. Il ajoute qu’un certain nombre de préconditions devaient être remplies, comme la confirmation du conseil d’administration de Darty de son intention de voter en faveur de la transaction, la conclusion de due diligences réciproques, la finalisation d’un accord de coopération et l’approbation définitive du conseil d’administration de la Fnac.

La Fnac a amélioré son offre de 140 millions d’euros

Le communiqué précise encore que "depuis l’annonce du 6 novembre, les travaux en cours ont bien progressé pour réaliser ces préconditions ou y renoncer". Le conseil d’administration a du demandé au Panel of Takeovers and Mergers, le corps indépendant qui supervise et contrôle les rachats au Royaume-Uni, de prolonger le délai, il a été fixé au 20 novembre 2015 à 17h, (heure de Londres). La Fnac qui proposait 720 millions d’euros en actions, a amélioré son offre à 856 millions d’euros, et ajouté une enveloppe de 95 millions d’euros en cash. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter