Rachat de Yoplait: Nestlé en odeur de sainteté

|
Yoplait

Yoplait,dont la moitié du capital va être mis en vente dans les prochains jours a qualifié Nestlé de "candidat idéal" pour développer la société. Ces commentaires, faits par le directeur général de Yoplait Lucien Fa, interviennent quelques jours après avoir rejeté l'offre du français Lactalis et résonnent comme un véritable appel du pied. Lucien Fa a souligné son intention de rompre "avec le modèle du passé fondé sur le système de franchise », avec la volonté de se développer dans les BRIC à l'aide de partenaires locaux. Dans ce contexte, Nestlé, "en termes de profil d'entreprise, est le candidat idéal. Il a l'argent, les structures, les hommes. Il est partout et partage aussi le souci de produits bons pour la santé", affirme-t-il. Yoplait est détenu à 50% par le fonds d'investissement français PAI Partners et à 50% par la coopérative laitière Sodiaal. Entré au capital en 2002, PAI veut céder sa participation mais pas Sodiaal. Les deux propriétaires ont rejeté jeudi une offre d'achat de 1,4 milliard d'euros du groupe français Lactalis, pour le rachat de la totalité de Yoplait.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations