Rachat : Le chinois Bright Food prend le contrôle de Weetabix

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Souvent placé, mais jamais gagnant jusqu'ici, le chinois Bright Food a enfin réussi une opération d'envergure avec l'achat de 60% du groupe anglais de céréales Weetabix. L'opération, annoncée la semaine dernière, valorise Weetabix à environ 1,2 Mrd £ (2,48 Mrds €), dette incluse. Le fonds Lion Capital et le management conservent 40% de l'entreprise, rendue célèbre au Royaume-Uni pour ses céréales de petit déjeuner, et les mueslis Alpen. Surtout, c'est la plus grosse acquisition effectuée par un groupe chinois dans l'alimentaire en dehors de la Chine, malgré plusieurs tentatives avortées : dans un passé récent, Bright Food avait échoué au rachat de United Biscuit et Yoplait.

« Nous sommes enthousiasmés par les nombreuses opportunités de croissance de ces produits, en particulier sur les marchés internationaux, et notamment en Asie », a expliqué Zongnan Wang, le président de Bright Food. Ce rachat pourrait ouvrir la voie à d'autres acquisitions, selon des analystes financiers. Bright Food, groupe public dont le chiffre d'affaires a atteint 12,2 Mrds € l'an dernier, avait pris, en 2011, le contrôle de l'australien Manassen Foods, qui distribue en Australie les biscuits écossais Walkers Shortbread ou les fromages de Bel, comme La Vache qui rit.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2227

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA