Rachat municipal des actifs d'une filiale de Cauval

Racheter les machines à la barre du tribunal de commerce de Meaux, c'est ce que vient de faire, le 22 avril, le maire de Bar-sur-Aube (10), René Gaudot, pour conserver l'activité de fabrication de canapés du groupe Cauval dans sa commune. Atmosphères Interiors, filiale auboise de Cauval Industries étant en liquidation judiciaire, le rachat des machines par la commune pour 100 000 € permet de maintenir 110 emplois sur les 191 que comptait le fabricant de canapés. Le parc de machines sera loué à Diva, autre filiale de Cauval Industries, Gilles Silberman s'étant engagé à maintenir l'emploi à Bar-sur-Aube.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2271

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous