Marchés

Rachel Milutinovic : un foyer sur dix consomme des smoothies »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
 DIRECTRICE MARKETING TROPICANA (PEPSICO)
DIRECTRICE MARKETING TROPICANA (PEPSICO) © DR

LSA - Les smoothies ont-ils trouvé leur place ?

Rachel Milutinovic - Cela fait trois ans que nous avons lancé nos smoothies Tropicana. La première année, nous avons beaucoup communiqué et beaucoup recruté, presque trop largement. La deuxième année fut une année de construction. La troisième est consacrée à la fidélisation (près de 1 foyer sur 10 consomme des smoothies en 2010). La crise est passée par là, mais les smoothies se sont hissés à la deuxième place du marché des boissons réfrigérées en valeur (7 %). L'habitude de consommation s'installe peu à peu au cours de la journée, alors qu'au début les gens étaient tentés d'en prendre au petit déjeuner, ce qui n'est pas la vocation d'un smoothie. D'ailleurs, les ventes de nos smoothies sont incrémentales à 84 % sur le marché des jus réfrigérés.

 

 

LSA - Quelles sont les forces de ce segment ?

R. M. - C'est un marché sain et peu promotionné (10 %) contrairement à la Grande-Bretagne. Notre responsabilité en tant que leader avec 45 % de PDM valeur (source : SymphonyIRI à fin janvier 2011) est, comme depuis le lancement, d'éduquer le consommateur, ce que nous faisons avec nos campagnes média Pause gourmande 100 % fruits, en alternance avec notre communication sur Tropicana. Au total, en 2010, nous avons eu 26 % de part de voix média, ce qui fait de Tropicana le numéro un des investisseurs médias sur les jus.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA