Rakuten se renforce dans le cashback en Asie du Sud-Est

|

Le géant japonais de l'e-commerce et des fintech Rakuten, déjà très fort dans le cashback via son site américain Ebates, mène le tour de table de 45 millions de dollars bouclé par le singapourien ShopBack.

Henry Chan (à gauche), cofondateur et PDG de ShopBack, et Amit Patel, PDG d'Ebates (groupe Rakuten).
Henry Chan (à gauche), cofondateur et PDG de ShopBack, et Amit Patel, PDG d'Ebates (groupe Rakuten).© ShopBack

ShopBack, start-up singapourienne de cashback, vient de lever 45 millions de dollars auprès de Rakuten Capital et d'EV Growth. Fondée en 2014, elle a levé 85 millions depuis sa création. Cet apport de capital mis à part, ShopBack y gagne aussi l'arrivée à son conseil d'administration d'Amit Patel, le patron d'Ebates, le service de cashback américain racheté en 2014 par Rakuten pour un milliard de dollars.

Pour l'instant, les intéressés refusent de présenter l'opération comme le premier pas vers une acquisition et évoquent davantage un échange de bonnes pratiques. ShopBack opère dans sept pays de la zone Asie-Pacifique : Singapour, Malaisie, Philippines, Tahïlande, Taiwan, Australie et Indonésie. Son programme permet aux utilisateurs de se voir rétrocéder de l'argent lorsqu'ils dépensent en e-commerce, en VTC, en livraison de repas, en voyages... Il a aussi récemment entrepris des incursions offline.

Fort d'une croissance de 250% l'an dernier, ShopBack a frôlé le milliard de dollars de volume d'affaires pour ses partenaires marchands, contre 400 millions de dollars en 2017. C'est en Australie, où il s'est lancé en 2017, qu'il enregistre la plus forte croissance, à tel point qu'il aurait déjà dépassé les autres acteurs du marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message