RALENTISSEMENT DES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES EN OCTOBRE

L'avis de LSA

Septembre avait été marqué par une très forte hausse (+ 21,9 %), octobre subit un coup de frein sur les investissements publicitaires des enseignes alimentaires (- 4,4 ,% à 139 M E). Pour financer les baisses de prix, les distributeurs ont rogné les budgets. Un retour à plus d'orthodoxie budgétaire, après des années d'inflation des budgets. Seul Intermarché progresse (+ 15 %).

L'électrodomestique compte parmi les secteurs les plus dynamiques de la distribution avec 158 M E investis sur un an (+ 14,6 %), hors parrainage en télévision. Trois enseignes dominent ce marché, avec 76,3 % de part de voix.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1885

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous