Ralentissement des ventes de produits de grande consommation en Europe

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon le panel européen Nielsen Growth Reporter, les ventes de PGC en grande distribution relevées dans 21 pays d'Europe, ont sensiblement ralenti au dernier trimestre de 2013. Nielsen s'attend cependant à une hausse des volumes au second trimestre avec un calendrier plus favorable et un effet coupe du Monde de football.

Les ventes n'ont progressé que de +1,7% au dernier trimestre, contre + 3% auparavant.
Les ventes n'ont progressé que de +1,7% au dernier trimestre, contre + 3% auparavant.©DENIS/REA

Les ventes des produits de grande consommation n’augmentent en Europe que de +1,7% au 4ème trimestre, après une hausse de +3,0% au trimestre précédent, d’après les derniers chiffres du Nielsen Growth Reporter.
 
La hausse du chiffre d'affaires de +1,7% a été tirée par un effet prix de +2,3% - son plus bas niveau depuis le 1er trimestre 2011 - qui a compensé une baisse de 0,6% des ventes en volume. Deux trimestres seulement sur les cinq dernières années ont vu la hausse du chiffre d'affaires s'élever à moins de 1,7%.

La Turquie enregistre la plus forte hausse des ventes valeur (+7,9%) au 4ème trimestre parmi les 21 pays européens étudiés, suivie par le Portugal (+4,7%) et la Norvège (+3,3%). Parmi les 5 pays majeurs d'Europe de l’Ouest, c’est l'Espagne (+1,7%) qui a connu la hausse la plus importante. La France progresse de +0.6% en valeur malgré un repli des volumes de -0.2% (expliqué en partie par des transferts vers le circuit "drive").

Six des 21 pays étudiés enregistrent même un recul des ventes valeur, contre seulement 4 au trimestre précédent. Citons ainsi la Pologne et la Grèce (toutes les deux à -1,2%) qui ont connu les plus fortes baisses suivies par la République Tchèque, le Danemark et l'Irlande (tous à -0,7%).
 
Selon Jean-Jacques Vandenheede, Directeur des Insights Distribution pour Nielsen en Europe : « La confiance des consommateurs européens, en légère baisse au dernier trimestre 2013, a été une surprise, tout comme le repli des volumes, avec une inflation atteignant son plus bas niveau depuis près de deux ans. A l'heure où près d'un tiers des Européens se tournent vers des marques moins chères pour économiser, nous allons assister à un regain d'opérations promotionnelles des acteurs de la distribution et de l'industrie agro-alimentaire. Avec la combinaison de ces facteurs et la baisse des taux d'inflation, nous nous attendons à une amélioration des volumes au deuxième trimestre 2014, stimulés par un calendrier favorable et l'optimisme général autour de la Coupe du Monde de football ».
 
L'effet de la hausse des prix
L’inflation des prix en Europe est moins forte au 4ème trimestre avec +2.3% (après +2.8% au 3ème trimestre). Sept des 21 pays étudiés enregistrent une inflation au-dessus de +3% au 4ème trimestre ;  seules la Grèce et la Suisse ont connu une baisse des prix vs. l’an passé.
 
Volumes
Les volumes de produits de grande consommation ont diminué de -0,6% au 4ème trimestre 2013, contre une hausse de 0,2% au cours du trimestre précédent. Sur les 21 pays évalués, moins de la moitié (8) ont connu une augmentation des volumes, contre 12 pays lors du trimestre précédent.
 
Le Nielsen Growth Reporter compare la dynamique des marchés (valeur et volume) sur le secteur des biens de grande consommation en Europe. L’étude est basée sur la mesure des ventes dans 21 pays et couvre les hypermarchés, supermarchés, discounts et magasins de proximité dans les pays concernés.
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA