Marchés

Rappel de laits infantiles : Lactalis procède à des analyses

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier La Direction générale de la Santé a procédé au rappel de douze lots de laits infantiles commercialisés sous les marques Picot et Milumel provenant de l'usine du groupe Lactalis à Craon (Mayenne). Le leader mondial du lait a présenté ses profonds regrets à l'ensemble des parents et annoncé le lancement de nouvelles analyses.

La Direction générale de la Santé a procédé samedi 2 décembre au rappel et au retrait de 12 lots de laits infantiles distribués sous les marques Picot et Milumel. Tous proviennent de l'usine Lactalis de Craon, en Mayenne.
La Direction générale de la Santé a procédé samedi 2 décembre au rappel et au retrait de 12 lots de laits infantiles distribués sous les marques Picot et Milumel. Tous proviennent de l'usine Lactalis de Craon, en Mayenne.© Picot / Milumel

Suite à la contamination de 20 nourrissons par des salmonelles, la Direction générale de la Santé a procédé, le 2 décembre 2017, au retrait et au rappel de douze lots de laits infantiles, commercialisés pour les références Lait Picot SL sans lactose 1er âge, Lait Picot Pepti Junior sans lactose 1er âge et Lait Milumel Bio 1er âge. Ces produits sont issus de la même usine de Lactalis, basée à Craon (Mayenne). Dès samedi, le groupe français a mis en place un numéro vert (0800 120 120) pour informer les parents et ses clients.

Des regrets et de nouvelles analyses

Hier, Lactalis a présenté dans un communiqué ses "plus profonds regrets pour l'ensemble des parents et ses souhaits de prompt rétablissement aux jeunes enfants". Le groupe a également décidé de procéder à de nouveaux tests pour trouver la cause de la contamination à la salmonelle. En effet, Lactalis a précisé que les douze lots incriminés avaient tous fait l'objet de test avant leur mise sur le marché, sans révéler aucune trace de contamination. Le groupe a prélevé de nouveaux échantillons, en partie confiée à un laboratoire extérieur, pour comprendre comment ces lots ont pu être contaminés.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA