Marchés

Reckitt Benckiser lance une contre-offre à 1,4 milliard de dollars sur Schiff

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Reckitt Benckiser lance une contre-offre à 1,4 milliard de dollars sur le fabricant américain de vitamines et de compléments alimentaires Schiff Nutrition International, convoité par l'allemand Bayer.

Reckitt Benckiser

Cela représente une prime de 23,5% par rapport à ce que propose Bayer.

Reckitt Benckiser « ne voit aucune raison pour que cette transaction ne puisse être conclue avant la fin de l'année (...), et a hâte d'engager des discussions avec la direction de Schiff », souligne le groupe britannique dans un communiqué.

Mais qu’est-ce donc que Schiff, qui attise tant les convoitises ?

C’est une entreprise américaine, dont le siège est situé à Salt Lake City, dans l'Utah, et qui distribue notamment des compléments alimentaires destinés à soulager les articulations (Move Free), à améliorer le système cardio-vasculaire (MegaRed) ou encore à renforcer le système immunitaire (Airborne). Au cours de son exercice fiscal 2012 décalé, achevé fin mai, Schiff Nutrition International, qui emploie quelque 400 personnes, a dégagé un chiffre d'affaires de 259 millions de dollars.

L’intérêt, pour Reckitt ? Une telle acquisition lui permettrait de faire une entrée en force sur le marché important et en croissance rapide des vitamines et compléments alimentaires, lequel s’élève à 30 milliards de dollars dans le monde.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA