Recul historique des recettes publicitaires en France

|

Sur les six premiers mois de l'année, les recettes publicitaires nettes (calculées après les négociations entre annonceurs, agences et médias) ont baissé de 18,1% à 4,139 milliards d'euros, un recul beaucoup plus marqué qu'en 2008 (-2,8%). "C'est beaucoup plus violent et plus fort que tout ce qu'on a connu auparavant", s'est alarmé Philippe Legendre, directeur délégué de l'Institut de recherche et d'études publicitaires (Irep), qui présentait aujourd’hui ses chiffres semestriels. Aucun média ne semble échapper à la crise, qu'il s'agisse de la télévision (-19,4% à 1,467 milliard), de la publicité en extérieur (-14,7% à 554 millions), de la radio (-14,7% à 268 millions) ou du cinéma (-24,2% à 25 millions). Même internet souffre, avec des recettes qui baissent pour la première fois (-7% à 242 millions) mais hors liens sponsorisés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message