Concepts de magasins

Red Market, le commerce de demain

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Voilà l’une des enseignes qui a le plus fait parler d’elle ces dernières années en Belgique, elle compte en 2011 une dizaine de magasins dans le pays et devrait se développer à l’international. Le concept est intéressant parce qu'il se démarque du concurrent discounter Colruyt et constitue une vraie alternative, mais aussi parce qu'il est très innovant et repose à 100% sur le self scanning. La promesse est double : les courses plus rapides et les courses moins chères. Sans doute une inspiration pour le hard discount en France tant ce concept avec ses parti-pris se différencie du reste de la distribution alimentaire. Ici en images, le Red Market de Gembloux dans les Ardennes situé à une quarantaine de kilomètres de Bruxelles. Ce magasin est le premier ouvert par la nouvelle enseigne.

Le mode d'emploi est très lisible dès l'entrée. La grande force de Red market : une excellente pédagogie et beaucoup de simplicité

Dès l'entrée, on prend sa scannette et c'est parti. Le personnel sait se montrer disponible pour donner des explications complémentaires et repère très facilement les nouveaux visiteurs et nouveaux utilisateurs.

La scannette donne toutes les indications, tant sur le nombre d'articles que le montant de chaque article ou encore le montant cumulé : un moyen de contrôler ses dépenses.

La principale différence avec le hard discount ? La propreté et surtout la facilité de circulation, faire ses courses n'est pas une punition.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA