Reebok revient en force

|

Cinq ans après son rachat par Adidas, Reebok effectue un retour en flèche et s'octroie la troisième marche du podium des plus grandes marques de sport. La clé de sa réussite : des innovations « fun » et visibles.

« Après des années difficiles, Reebok a, dès 2008, lancé un programme d'innovations fortes et cohérentes avec le positionnement de la marque : le sport au quotidien, amusant et sans complexe. »Guillaume de Monplanet, directeur de la marque Reebok
« Après des années difficiles, Reebok a, dès 2008, lancé un programme d'innovations fortes et cohérentes avec le positionnement de la marque : le sport au quotidien, amusant et sans complexe. »Guillaume de Monplanet, directeur de la marque Reebok© PHILIPPE MILLEREAU/REEBOK

Trente secondes de fesses sur le petit écran ! Pour le spot de lancement, l'an dernier, de sa chaussure EasyTone, qui promet de tonifier sans effort les cuisses et les fessiers, Reebok a fait très fort. « Nous sommes la seule marque à pouvoir nous permettre cela : Reebok a toujours cultivé un ton décalé et décomplexant, explique Guillaume de Monplanet, directeur de la marque en France. Contrairement à nos concurrents qui s'appuient sur les athlètes de haut niveau pour asseoir leur légitimité auprès du grand public, nous nous adressons aux sportifs du dimanche. » Et cela marche : en moins de un an, Reebok a vendu 150 000 paires de ses fameuses EasyTone en France et plus de 10 millions dans le monde. « Nous avons même subi des ruptures en magasins sur la fin d'année. » Mieux, Reebok prévoit d'écouler autant d'unités en 2011 : un record de ventes digne de la légendaire Pump, lancée en 1989.

 

De vraies inventions

Pourtant Reebok revient de loin : repris en janvier 2006 par le groupe Adidas, il a fallu deux ans pour réorganiser et repositionner la marque avec pour ambition de devenir leader mondial du fitness et du training. « Cela ne se résume pas qu'à l'aérobic mais à toutes les activités pour se maintenir en forme, comme la marche, la course à pied ou le sport en salle », précise Guillaume de Monplanet. Dès 2008, les équipes de recherche et développement de la marque, pilotées par un ancien ingénieur de la Nasa, planchent sur des innovations visibles et amusantes qui apportent un vrai plus dans la pratique du fitness mais peuvent être déclinées sur des usages plus quotidiens. Le résultat est une fusée à trois étages de concepts innovants : EasyTone, basé sur la tonicité, Zig sur l'endurance, qui est en cours de lancement, et Flex, axé sur la souplesse, et qui sortira en 2012.

 

Une cible élargie

Chaque fois, le concept, présenté d'abord en chaussure, sera décliné en textile et en gamme lifestyle. « Nous lancerons ainsi des escarpins EasyTone en 2012 », révèle Guillaume de Monplanet. Avantage : toucher un maximum de clients et introduire la marque dans de nouveaux réseaux, comme les chausseurs de centre-ville.

Reste à faire connaître ces innovations. Outre un fort plan de communication (dont deux vagues de pub télé prévues en février et mars sur EasyTone et Zig), la marque multiplie les opérations décalées. En décembre, elle proposait ainsi aux visiteurs du Musée des arts décoratifs à Paris de chausser gratuitement des EasyTone pour faire la visite. « Nous ferons aussi un important événement cet été autour de la Zig », annonce Guillaume de Monplanet. Une compétition d'agences est en cours. Reebok n'a donc pas fini de faire le buzz !

Trois concepts d'innovation

 

EASYTONE

Sortie mi-2009, cette chaussure accroît la tonicité musculaire grâce aux coussinets de sa semelle. En textile, des bandes résistantes dans le tissu sollicitent davantage les muscles. Le concept se décline aussi en «casual»avecdes bottes à l’automne 2011.

 

ZIG

La Zig mise sur l’endurance: l’amorti de sa semelle en vague permet de gagner en énergie. Cette promesse se retrouve en textile: les fibres comportent des extraits de minéraux qui emmagasinent l’énergie solaire et corporelle pour la restituer au corps, améliorant l’oxygénation du sang.

 

FLEX

Axée sur la souplesse, cette ligne sortiraen2012 en France. La forme particulièrede lasemelle offre à la chaussure un confort inégalé.«Onal’impression demarcher pieds nus», confirme Guillaume de Montplanet. Cette promesse de liberté de mouvement seraaussi déclinée en textile. Suspens!

Les chiffres


1,7 Mrd€ : Le chiffre d’affaires estimé pour 2010 de Reebok dans le monde
3 Mrds€ : Le chiffre d’affaires prévu pour 2015
Plus de 10 millions : Le nombre de paires de chaussures EasyTone vendues en 2010 dans le monde, dont 150000 en France

 

Source: Reebok

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2170

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres