Refresco Gerber capitalise sur sa dimension européenne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Refresco Gerber joue la complémentarité de ses implantations pour se développer. Le premier semestre 2015 devrait se boucler sur une recapitalisation du groupe avec l’arrivée de nouveaux actionnaires.

Apporter sans relâche des innovations aux MDD, garantir un process industriel et sanitaire sans faille aux marques nationales et aux distributeurs, se développer de manière responsable. Voilà les piliers de la réussite de Refresco Gerber, leader européen de l’embouteillage des soft-drinks. Si le groupe est né, voilà un an, de la fusion des géants européens Refresco et Gerber Emig, le succès de l’entreprise en France s’appuie sur cette stratégie depuis 2002, date à laquelle l’embouteilleur Délifruits est passé dans le giron de Refresco.

« Anticiper les influences »

« L’innovation est le moteur de la croissance pour les MDD. Aujourd’hui, celles-ci ne se contentent plus de suivre la tendance d’un marché, elles veulent créer de la valeur ajoutée », explique Vincent Delozière, directeur de Refresco Gerber France. Dans ce domaine, la force du groupe repose sur son expertise du terrain au niveau européen. « Grâce à notre vision paneuropéenne du marché, nous sommes capables d’anticiper les influences et de proposer des innovations pertinentes », reprend Vincent Delozière. Le groupe a aussi des cellules de R & D actives et réactives. D’ailleurs, en France, les innovations fusent.

En 2008, Refresco a été précurseur lorsqu’il a proposé des emballages avec 25% de PET recyclé. Aujourd’hui, ses emballages PET contiennent 50% de PET recyclé. Le groupe a été pionnier dans les boissons gazeuses sans conservateur et sans édulcorant. En 2014, Refresco Gerber France a lancé des nectars sans sucre ajouté, afin de répondre à la tendance santé et bien-être. Enfin, ce spécialiste du B to B peut satisfaire toutes les demandes de formats et de contenances.

Dans 90% des cas, c’est nous qui proposons une innovation produit à nos clients distributeurs.

Vincent Delozière, directeur de Refresco Gerber France

 

Croissance verte

L’excellence industrielle se matérialise au sein du groupe par des investissements récurrents. Ceux-ci peuvent servir la production, mais aussi l’innovation. Comme les lignes aseptiques à froid qui ont permis de développer les boissons gazeuses aux fruits sans sucre et sans conservateur. Le dernier investissement date de janvier. L’entreprise a injecté plus de 20 M€ dans un agrandissement de 5 000 m2 et la création d’une cinquième ligne de production sur son site de Margès (26), passant ainsi la capacité d’embouteillage de 270 à 350 millions de litres par an. Enfin, la croissance verte essaime dans tous les choix d’investissement, dans sa politique sociale et dans ses engagements environnementaux : approvisionnement local, ferroutage, diminution de la consommation d’eau – divisée par 5 depuis 2009, le groupe s’étant engagé à atteindre le taux de 1l d’eau consommé par litre de boisson produit d’ici à 2020 –, analyse du cycle de vie des jus, etc.

En 2015, les valeurs de l’entreprise ne changeront pas, mais sa dimension certainement. En novembre 2014, le groupe annonçait vouloir ouvrir son capital pour assurer ses développements futurs. L’opération de prospection d’investisseurs devrait s’achever à la fin du premier semestre. D’ici là, deux obstacles sont à surmonter : la parité euro/dollar, très défavorable aux acheteurs de matières premières exotiques, et la santé des MDD, précaire en ces temps de guerre des prix. 

Refresco Gerber a innové en 2014 en lançant des nectars sans sucre ajouté ou encore des boissons aux fruits gazeuses sans édulcorant.

Refresco Gerber dans le monde

  • 2,3 Mrds € Le chiffre d’affaires
  • 6,5 milliards de litres produits par an
  • 4 700 personnes
  • Implantations Benelux, Finlande, France, Allemagne, Espagne, Italie, Pologne, Royaume-Uni, Pays-Bas

Refresco Gerber en France

  • 500 M€ Le chiffre d’affaires
  • 1 milliard de cols par an
  • 800 personnes
  • 4 unités de production à Margès (26) – siège France –, Saint-Alban (42), Nuits-Saint-Georges (21) et Le Quesnoy (59)

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1HSB2015

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA