Marchés

Refresco investit dans 3 de ses 4 usines françaises

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans un contexte économique plutôt morose, Refresco, l'embouteilleur indépendant de boissons et jus de fruits, s’apprête à investir dans ses usines en France pour augmenter ses capacités de production.  

Le groupe Refresco dispose de quatre usines en France. Trois d'entre elles bénéficieront cette année d'investissements.
Le groupe Refresco dispose de quatre usines en France. Trois d'entre elles bénéficieront cette année d'investissements.© Refresco

La filiale française de Refresco, embouteilleur indépendant de boissons et jus de fruits pour le compte des marques de distributeurs et de grandes marques internationales (1 milliard de litres conditionnés, 800 salariés en France, 500 millions € de chiffre d'affaires), va investir dans trois usines sur les quatre dont elle dispose dans l’Hexagone, cela en dépit d’un contexte économique morose. Des investissemetns qui se traduiront, à terme, par quelques dizaines d'embauches. Voici la liste des investissements :

  • Jus de fruits : le site de Le Quesnoy (Nord) accueillera d’ici quelques mois une nouvelle ligne d’emballage carton en brique Elopak 1litre pour continuer à se développer sur le segment des jus de fruits.
  • Boissons gazeuses sans conservateur : le site de Saint-Alban-les-Eaux (Loire) démarrera, d’ici quelques mois également, une nouvelle ligne de PET aseptique dédiée au segment des boissons gazeuses sans conservateur.
  • Boissons plates et jus de fruits : le site de Margès (Drôme), va installer pour début 2018 une nouvelle ligne de PET aseptique. Celle-ci concernera deux segments de marché : les boissons plates et les jus de fruits.

"Face à la hausse continue des matières premières et à la pression qui en découle sur les marges, nous devons absolument continuer d’investir massivement sur des lignes de production de dernière génération, permettant à la fois d’optimiser nos prix de revient et de proposer à nos clients des innovations technologiques en phase avec les attentes des consommateurs pour les prochaines années, détaille Pierre Bodard, directeur général de Refresco France. Les investissements de 2017 sur nos sites de Le Quesnoy, Saint-Alban-les-Eaux et Margès vont s’élever à plusieurs dizaines de millions d’euros. C'est une bonne nouvelle pour l’emploi dans les régions où nous sommes implantés. Refresco France est une entreprise industrielle dynamique, qui recrute et où l’on fait le maximum pour que les collaborateurs puissent s’épanouir dans leur travail".

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA