Marchés

RÉGLEMENTATION : L'UE MET DE L'ORDRE DANS LES ALLÉGATIONS SANTÉ

La Commission européenne a adopté une liste de 222 allégations santé désormais autorisées dans l'UE sur les étiquettes, les emballages et les publicités pour les produits alimentaires. À partir de début décembre 2012, toutes les allégations qui ne sont pas autorisées ou à l'examen seront interdites. Le processus a débuté en 2008 sur 44 000 allégations et se poursuit sur 2 200 autres.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter