Relancés par la haute définition

|

Alors que le marché est dévalorisé, avec un prix moyen qui a perdu 360 E en cinq ans, le développement de la haute définition devrait permettre de résoudre ce problème.

Ringard le caméscope ? Tout faux, c'est exactement l'inverse. Il s'en vend toujours près de 700 000 par an, et même si le prix moyen a chuté de 46 % depuis 2003, tombant à 421 E, cela pourrait changer dans les années à venir. « Le caméscope sort de son ghetto, confirme Luc Saint-Élie, responsable formation et communication nouvelles technologies chez Panasonic. Le parc de téléviseurs bascule vers la haute définition (HD), rendant ainsi pertinente l'offre de caméscopes HD. » Si le poids de ces derniers ne représentait pas plus de 5 % des ventes en volume au bilan 2007, leurs perspectives de développement sont excellentes. À la fin de l'année dernière, la part de marché connaissait des pointes à 10 %, très encourageantes pour l'avenir. Or, un tel produit se trouve difficilement à moins de 700 E, et plus souvent encore aux alentours de 1 000 E. De quoi alors envisager la fin de la dévalorisation du marché.

La concurrence des appareils photo

L'évolution des technologies est l'autre élément plaidant pour un nouvel âge d'or des caméscopes. « Les freins à l'achat sont bien connus, explique Élise Dupuis, chef de marché caméscope chez Sony. Il s'agit de la taille des appareils et de leur facilité d'utilisation. Avec le développement de nouveaux supports, comme le disque dur et, aujourd'hui, la carte mémoire, un format en pleine évolution, ces problèmes sont en voie d'être résolus. » Des cartes, grosses comme le pouce, permettent en effet de réaliser des heures d'enregistrement. Et un seul branchement à sa télévision suffit à enclencher la vidéo.

Reste encore une grande inconnue : l'évolution de l'entrée de gamme. La concurrence, rude, vient des appareils photo. « Pour 300 E environ, soit le prix d'un caméscope d'entrée de gamme, on trouve des appareils photo permettant de réaliser des vidéos de qualité. » C'est donc à ce niveau que tout se joue. Mais pas de quoi paniquer Panasonic, présent sur les deux marchés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2043

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message