Rémy Cointreau annonce un chiffre d’affaires en hausse de plus de 16%

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Sur les 12 mois de son exercice clos au 31 mars 2013, Rémy Cointreau boucle un chiffre d'affaires de 1.193,3 millions d'euros (1,19 mds€) en hausse de 16,3% (+ 8,8% de croissance organique). Et les marques du groupe progressent de 18,6% (+10,3% en organique). "Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle se compare à un exercice précédent déjà en croissance à deux chiffres", souligne le communiqué.

Logo de Rémy Cointreau

Ces performances trouvent notamment leur explication dans la géographie d’implantation mondiale du groupe. Ainsi, si le quatrième trimestre enregistre une croissance organique supérieure à la croissance annuelle, +12,4%, c’est l’effet positif du décalage de la date du nouvel an chinois. Les Etats-Unis et l’Asie poursuivent un rythme de croissance soutenu avec un taux à deux chiffres. Et l’Europe "malgré un environnement économique contrasté" contribue également à la performance. Pour Jean-Marie Laborde, directeur général "cette performance confirme les choix stratégiques du groupe engagés depuis plusieurs années. Nos résultats sont tirés par la montée en gamme de l’ensemble du portefeuille de marques, des innovations soutenues par des investissements ciblés et par le savoir-faire de notre réseau commercial dans le monde".

Politique de montée en gamme payante pour Rémy Martin

La division Rémy Martin réalise une quatrième année de croissance organique à deux chiffres. "La politique continue de montée en gamme, de hausses de prix conjugués avec des innovations très qualitatives et une croissance en volume plus modérée, en ligne avec notre vision à long terme, ont contribué à ce bon résultat". L’Asie et les Amériques sont les principaux moteurs pour Rémy Martin. Sur la région Europe/Afrique, la croissance est portée par la Russie mais aussi par l’Europe de l’Ouest qui progresse, grâce notamment au Royaume Uni.

Cointreau s’écoule bien aux Etats-Unis !

La division Liqueurs & Spiritueux enregistre une croissance annuelle de 3,9% en organique (+10,8% en publié). La croissance a été renforcée par l’intégration de Bruichladdich dans le portefeuille de la division depuis le 1er septembre 2012. Cointreau réalise une belle performance annuelle, +7%, notamment grâce au développement aux Etats-Unis, en progression, avec des investissements marketing renforcés. La marque affiche de bons résultats en Europe de l’Ouest, portés par le Benelux et le Royaume Uni. Malgré une situation économique toujours difficile en Grèce, Metaxa progresse sur ses marchés à fort potentiels (Europe de l’Est). Les marques Passoa et St Rémy sont en progression.

Champagnes Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck

La division  Marques Partenaires (marques distribuées pour nos les partenaires du groupe) est portée essentiellement par les scotch whiskies aux Etats-Unis. « Le recentrage mondial sur une stratégie de valeur, engagé depuis plus d’un an, par les champagnes Piper-Heidsieck, porte ses fruits, notamment aux Etats-Unis, et ce malgré le contexte de marché difficile en Europe ». Le relancement des champagnes Charles Heidsieck rencontre un accueil très positif dans les marchés.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA