Rémy Cointreau s'offre un troisième whisky, l'Américain Westland

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Rémy Cointreau vient de signer un accord pour acquérir Westland Distillery qui produit à Seattle, dans l’état de Washington, des single malts américains haut de gamme. Ce sera la troisième distillerie de whisky pour ce groupe français.    

Rémy Cointreau a acheté en 2016 deux whiskys "craft" ou artisanal, le premier en France, le second aux Etats-Unis, sur la Côte Ouest.
Rémy Cointreau a acheté en 2016 deux whiskys "craft" ou artisanal, le premier en France, le second aux Etats-Unis, sur la Côte Ouest.© Dmitry Ersler - Fotolia

Le groupe français de vins et spiritueux Rémy Cointreau est sur le point d’acquérir les actifs de Westland Distillery qui produit à Seattle des single malts américains haut de gamme. "Westland est un acteur unique dans le segment des whiskeys single malt américains. Enraciné dans un terroir bénéficiant de l’un des meilleurs climats au monde pour la culture de l’orge, Westland produit des single malts authentiques, qui reflètent le caractère particulier de la région Nord-Ouest Pacifique des Etats-Unis, explique le communiqué diffusé par Rémy Cointreau. Cette distillerie a également pour vocation de faire évoluer la catégorie du whiskey single malt, en utilisant de nouvelles variétés d’orge et de chêne, en explorant la diversité des terroirs et en cultivant la singularité aromatique de ses spiritueux. Westland se place ainsi à l'avant-garde du développement du whiskey single malt américain, tout en participant à l’élaboration d’une définition claire de cette catégorie, tant aux Etats-Unis qu’à l’international". La finalisation de cette opération est prévue pour la fin de l’année.

Whiskeys artisanaux multi-récompensés

Cet investissement permettra à Rémy Cointreau d’élargir son portefeuille dans le segment porteur des single malts haut de gamme. Basé à Seattle, dans l’Etat de Washington, Westland Distillery est reconnu comme un producteur de whiskeys d’exception : il a reçu de nombreuses récompenses, dont le titre de "Producteur artisanal de l’année", décerné par Whisky Magazine, tandis que ses trois malts phares (son whiskey single malt américain, son malt tourbé et sa déclinaison vieillie en anciens fûts de xérès) se sont tous vus attribuer des notes de 95 ou supérieures au cours de l’année passée.  Ces whiskeys sont commercialisés entre 70 et 125 dollars la bouteille.

Le troisième whisky du groupe français

Rémy Cointreau a acquis son premier whisky en 2012 : Bruichladdich, un single malt haut de gamme distillé sur l’ile d’Islay, en Ecosse. Puis, cette année, il a mis la main sur un producteur français, le Domaine des Hautes Glaces qui, dans les Alpes, élabore un whisky bio. Aujourd’hui, Rémy Cointreau se tourne vers les Etats-Unis avec cette troisième acquisition d’un whisky craft ou artisanal, Westland.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA