Rentrée scolaire : un bilan positif en 2015 selon GfK [Infographie]

|

Une bonne rentrée 2015 ! Selon l'institut GfK, les ventes de fournitures scolaires ont progressé de 2% en valeur cette année, générant un chiffre d'affaires de 488 millions d'euros.

Selon GfK, les ventes de fournitures scolaires ont crû de 2% lors de la rentrée 2015 par rapport à la même période en 2014.
Selon GfK, les ventes de fournitures scolaires ont crû de 2% lors de la rentrée 2015 par rapport à la même période en 2014.© Approuvé par les Familles

Cette année encore, le marché des fournitures scolaires a enregistré une hausse de ses ventes en valeur : déjà en hausse de 3% en 2014, elles ont progressé de 2% lors de cette rentrée 2015 pour générer un chiffre d'affaires de 488 millions d'euros. Ce constat positif, tiré des panels distributeurs de l'institut GfK, confirme une tendance déjà observée : les consommateurs privilégient les produits de qualité.

valorisation des achats

En effet, si le chiffre d'affaires est en progression, les actes d'achat sont en revanche en léger recul cette année (-1% selon GfK). Ce qui équivaut cependant à 203 millions de produits vendus.

Si l'offre se valorise, c'est principalement grâce aux nouveautés : "100% de la contribution de la croissance valeur est liée à des nouveautés vendues en 2015", pointe ainsi Edouard Lefeuvre, consultant chez GfK. Recherche d'innovation et de qualité, les consommateurs ont une nouvelle fois privilégié les marques nationales avec des actes d'achats en hausse de +1,7% des marques nationales versus 2014, tandis que les marques de distributeurs sont délaissées (-4,7% en 2015 versus 2014). 

Au final, toutes les catégories de produits (écriture, papèterie, colles et adhésifs, accessoires de traçage) s'affichent en croissance en valeur. "L'univers de l'écriture reste néanmoins le plus dynamique puisque cette croissance valeur s'est aussi accompagnée d'une croissance volume", explique Clémentine Béraud, consultante chez GfK. 

Une saisonnalite toujours forte

GfK note de fortes croissances des achats dès la troisième semaine de juillet, témoignant d'une volonté des ménages d'anticiper leurs achats. Cependant, la moitié des ventes de la rentréee des classes restent réalisées après le versement de l'allocation de rentrée scolaire, qui a commencé à être versée cette année à partir du 18 juillet.

Recul des prix

Quant à l’inflation, l’Institut GfK a décidé cette année de lancer une étude sur plus de 23 000 références vendues en 2014 et en 2015. Le résultat est sans appel : la moyenne des prix de vente des produits présents sur ces deux années est en recul de -2,1%. Ce constat est vrai à la fois pour les marques de distributeurs (prix stable sur 5000 références analysées) et les marques nationales (prix en baisse sur 18 000 références). "C’est donc bien le mix produit qui valorise le marché et non une augmentation des prix des références", indique Antoine Gachet, directeur de clientèle chez GfK.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter