Réouverture : les clients sont au rendez-vous à Thiais Village

|

Les consommateurs sont venus en nombre pour la réouverture des commerces ce samedi 28 novembre dans le centre commercial de Thiais Village (94). La journée devrait se solder par un chiffre d’affaires lucratif si on se fie aux volumes des paquets transportés par les clients. Reportage.

Ikea, à Thiais Village (94) a été pris d'assaut dès la matinée du 28 novembre.
Ikea, à Thiais Village (94) a été pris d'assaut dès la matinée du 28 novembre. © CC / LSA

Retour à la normale, ou presque pour le centre commercial de Thiais Village (94). Alors que LSA l’avait visité complétement désert le 4 novembre dernier, il y avait foule dès l’ouverture en ce samedi 28 novembre. Les familles, notamment, sont revenues animer le pavé. L’affluence se constatait dès l’accès au parking. Les voitures avançaient au pas vers 11 h du matin pour rejoindre le centre qui accueille les enseignes Ikea, Action, Decathlon, Boulanger, Fnac, Body ShopNocibé ou encore Tape à l’œil et King Jouet-Orchestra. 

Les deux enseignes Action et Ikea décrochent la palme de la file d’attente extérieure la plus longue, mais pas pour les mêmes raisons. Ainsi, pour l’enseigne discount, les consommateurs veulent découvrir l’offre de Noël et les habituelles « bonnes affaires » qu’ils ne pouvaient plus faire depuis un mois. Et à la vue des sacs imposants des clients qui ressortaient, la journée devrait se terminer sur un chiffre d’affaires lucratif !

La file d'attente chez Action est coupé en deux pour ne pas bloquer le passage. Celle devant la boutique est deux fois moins importante que celle sur l'esplanade en face.

Le service SAV très attendu par les clients

Chez Ikea, la queue extérieure était celle pour accéder au service après-vente ! Depuis un mois, les clients n’ont pas pu venir ramener ou changer un article. Le distributeur a anticipé ce flux en installant une file d’attente à la façon des parcs d’attractions. Après avoir franchi la porte d’entrée, on croit qu’on est arrivé et en fait la queue continue à l’intérieur ! Au final, pour les clients souhaitant acheter en ce premier jour de réouverture, il n’y avait pas d’attente pour rentrer… Mais pour payer, mieux valait s’armer de patience. Malgré l’ouverture de toutes les caisses, les queues étaient partout, s’étirant sur des dizaines de mètres… 

Les clients sont aussi au rendez-vous chez Alice Délice, Nocibé, ou encore King Jouet. Ce premier point de vente a une organisation particulièrement bien rôdée. Dès l’entrée, un employé accueille les clients, leur remettant un pass qui sert à suivre la fréquentation de la boutique et à remettre à la sortie. Il y avait du monde dans le magasin, mais les gens étaient surtout là pour des achats ciblés. Certains clients ont continué à utiliser le service de click and collect, donc l’accès se faisait sur une entrée particulière. 

Le protocole est bien rôdé chez King Jouet mais les clients ont aussi pris le pli du click and collect si on en croit tous les paquets en attente d'être récupérés.

Chez Alice Délice, le « welcomer » de l’entrée salue les clients chaleureusement, mais reste très concentré sur le comptage des clients. « Cela n’arrête pas depuis l’ouverture, nous indique-t-il. Il y a toujours plus de trente personnes dans la boutique. » Les équipes magasin sont pleinement mobilisées et s’empressent de renseigner les clients, avides de faire des achats, principalement destinés à finir au pied du sapin. 

Chez Alice Délice, la recherche de cadeaux de Noël a commencé. 

En revanche du côté des enseignes de textiles, l’ambiance se montre plus calme, même chez l’enseigne de mode enfantine Tape à L’œil. La boutique Bonobo était, elle, encore fermée pour problèmes techniques. Espérons que ce faux départ ne soit pas trop « fâcheux » pour la boutique.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter