Répondre aux aspirations des consommateurs en matière de sécurité – la biométrie

PUBLI-RÉDACTIONNEL Les faits divers de fraude à la carte bancaire fleurissent dans les journaux. Malheureusement les chiffres officiels ne les démentent pas et sont tout aussi alarmants. L’observatoire de la Sécurité des Cartes de Paiement (OSCP) constate que la fraude sur les paiements en France par des cartes françaises a augmenté de 8% entre 2011 et 2012 pour atteindre 185 millions d’euros dont 74% en VAD.  

Le corollaire, c’est que les français placent la sécurité comme un critère de choix important parmi les moyens de paiement mis à leur disposition.

3D-Secure

Les banques et prestataires de solution de paiement ont mis en place des solutions depuis quelques années. 3D Secure, qui date de 2008, instaure une deuxième phase d’authentification avec l’envoi d’un SMS à usage unique à recopier. La baisse du taux de transformation n’est guère incitant pour les e-commerçants, seuls 40% d’entre eux utilisent 3D Secure aujourd’hui. De nombreux grands sites d’e-commerce n’ont pas encore adopté le protocole.

Biométrie
 

Les mentalités évoluant petit à petit, l’heure de la biométrie pour valider un paiement est peut-être arrivée. Les pilotes en cours dans différents pays s’appuient sur des approches variées : empreintes digitales ou vocales, réseau veineux palmaire, reconnaissance faciale… Le Géant et faiseur de tendance Apple s’y est mis avec son i-Phone 5S. Natural Security, société française qui est un fer de lance de cette activité en France proposera des démonstrations à l’espace Smart Shopping au prochain salon Cartes. Ils devront, avant généralisation, intégrer la nécessité de protection des individus, le besoin de sécurité, les réglementations… et le  hacking toujours prêt à challenger les évolutions technologiques...


Pour en savoir plus sur Smart shopping

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message