Reprise : Intersport intéressé par une usine de vélos à Machecoul

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C'est le 16 janvier que les représentants d'Intersport sont attendus à l'usine de fabrication de vélos de Machecoul (44). Propriété du groupe suédois Grimaldi Industri, Cycleurope a demandé la mise en redressement judiciaire de cette unité. Une opportunité pour le distributeur français d'articles de sport, intéressé par cette unité de 250 salariés qui a assemblé 240 000 vélos en 2012. Cette reprise permettrait à Intersport, qui possède sa propre marque de vélo Nakamura, de disposer d'une unité de production en France, l'usine de Machecoul assemblant des vélos pour la grande distribution généraliste et sportive, sous marque de distributeur. Mifa, important fabricant allemand de vélos, a également déposé une lettre d'intention.

Intersport comme Mifa ont demandé au tribunal de commerce de Troyes un délai supplémentaire jusqu'au 30 janvier, afin de déposer éventuellement une offre de reprise.

L'autre usine française du groupe Cycleurope Industries, basée à Romilly-sur-Seine (10), n'est pas concernée par le redressement judiciaire. Celle-ci produit des vélos sous marque Peugeot, Gitane, Bianchi, distribués notamment en France par la chaîne de distribution spécialisée Vélo et Oxygen, qui fait partie du groupe.

À noter que le principal concurrent d'Intersport en France, Décathlon, est aussi l'un des principaux fabricant de vélo dans le monde sous sa marque Btwin. Il en vend près de 3 millions par an.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2256

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA