Le Groupe Casino et Engie veulent accélérer sur le photovoltaïque avec Reservoir Sun

|

Engie et GreenYellow, filiale du groupe Casino, ont officiellement annoncé mercredi 17 octobre la création d’une co-entreprise détenue à 50/50 afin de promouvoir l’autoconsommation solaire photovoltaïque en France pour les entreprises et les collectivités.

Jean-Charles NAOURI (Groupe Casino) et Isabelle KOCHER (ENGIE) (en bas) et Caroline FLAISSIER (ENGIE Entreprises et Collectivités) et Otmane HAJJI (GreenYellow) (en haut) ont donné mercredi 17 octobre tous les détails sur la création de la co-entreprise Reservoir Sun, dédiée au photovoltaique et l'auto-consommation.
Jean-Charles NAOURI (Groupe Casino) et Isabelle KOCHER (ENGIE) (en bas) et Caroline FLAISSIER (ENGIE Entreprises et Collectivités) et Otmane HAJJI (GreenYellow) (en haut) ont donné mercredi 17 octobre tous les détails sur la création de la co-entreprise Reservoir Sun, dédiée au photovoltaique et l'auto-consommation.© CC / LSA

Il n'y a pas que les produits alimentaires qui passent en circuit court. C'est aussi la tendance pour l'énergie avec le photovoltaïque. Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, et Jean-Charles Naouri, président du groupe Casino, ont pris la parole de concert mercredi 17 octobre pour présenter Reservoir Sun, une co-entreprise qui ambitionne de venir le numéro un dans l’installation de centrale photovoltaïque déportée, en vue de faire de l’auto-consommation.

Précisément, le mariage s’opère entre les filiales Engie Entreprises & Collectivités et GreenYellow. La première est positionnée sur la fourniture d’énergies globales tandis que la seconde dispose d’une expertise forte sur le photovoltaïque et le retail.

Pour Jean-Charles Naouri, "cette association avec Engie est un coup d’accélérateur et montre à quel point notre projet intraprenarial lancé il y a dix ans, s’appelant GreenYellow, était visionnaire".

Quant à Isabelle Kocher, elle considère que "la création de Reservoir Sun est une belle illustration de notre engagement d’accompagner toutes les entreprises et les collectivités dans la transition énergétique. Ce projet confirme aussi la nouvelle dynamique de développement de circuits énergétiques courts, dans laquelle le groupe Engie s’est résolument positionné."

Des investissements supportés par Reservoir Sun

Cette alliance permet d’injecter des capitaux qui serviront à installer les panneaux puisque Reservoir Sun portera les investissements. En clair, l’entreprise qui souhaite une centrale photovoltaïque  n’aura pas à débourser un centime pour l’équipement, il doit fournir un espace pour l’installation des panneaux, toit ou parking, et s’engager pour plusieurs années. Et en échange, il accédera à une énergie moins chère de l’ordre de 10 à 15% en échange d’un espace pour installer et exploiter sa centrale.

Reservoir Sun n’apporte pas d’innovation sur le marché, ce type de scénario existe déjà dans le retail chez de nombreux distributeurs alimentaires et non alimentaires. Mais la co-entreprise dispose d’une force de frappe plus importante et elle cible tous les bâtiments qui disposent d’espace sous-utilisé comme les toits et les parkings dans le retail, mais aussi la santé, les entrepôts, les collectivités ou encore les hôtels. En France, le potentiel d’espace pour du photovoltaïque est selon l’Ademe supérieur à 500 millions de m².

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message