Restauration à la carte chez Carrefour City Café

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Simple grignotage ou repas complet, chaud ou froid, à emporter ou à consommer sur place, la nouvelle enseigne citadine de Carrefour allie choix et économie !

TABOURETS ET HIGH-TECHL'espace restauration offre un accès wi-fi gratuit et quatre iPad. Pour s'asseoir : tabourets, table haute, alcôves intimistes et une table pour personnes à mobilité réduite.
TABOURETS ET HIGH-TECHL'espace restauration offre un accès wi-fi gratuit et quatre iPad. Pour s'asseoir : tabourets, table haute, alcôves intimistes et une table pour personnes à mobilité réduite.© PHOTOS : LIONEL BARBE

Midi. Une foule jeune se presse autour des fours à micro-ondes. Les odeurs des plats réchauffés s'entrechoquent. Les places assises sont rares. En caisse, des clientes d'âge mûr règlent les salades qu'elles emporteront au bureau... Le Carrefour City Café de la rue Sainte-Catherine, à Bordeaux, vit son heure de pointe.

Ouvert le 16 décembre, ce premier magasin du distributeur poursuit sa phase de test. « Sans le succès de la convergence et de nos enseignes Carrefour Contact ou Carrefour City, nous n'aurions jamais lancé ce concept, explique Gérard Dorey, directeur exécutif de la proximité chez Carrefour. Parmi les facteurs qui nous y ont incités, se trouve la force de notre marque dans la proximité et l'expansion du marché de la restauration nomade. » Et « la réussite du rayon snacking des Carrefour City nous a aussi encouragés », reconnaît Emmanuel Vincent, chef de projet Carrefour City Café.

 

Des marques et des prix à tout moment de la journée

Ici, tout est fait pour offrir, à toute heure, un large éventail de solutions aux petites et aux grosses faims. Dès l'entrée, le magasin présente une offre de produits frais conditionnés sur place et des boissons. Celle-ci est renouvelée durant la journée : tartines beurre-confiture (0,50€) et jus d'orange au petit déjeuner ; sandwichs au déjeuner ; tartines de Nutella et boisson énergisante au goûter ; plats cuisinés au dîner.

La zone libre-service occupe un tiers de la surface et propose 600 références de produits individuels de snacking (chips, cacahuètes...), fruits frais (0,50€ l'unité), salades, sandwichs emballés, fromages en portion, boissons, smoothies, yaourts, desserts, bonbons... Partout des gammes larges (du basique au plus élaboré), des marques (Sodebo, Le Kiosque, Michel et Augustin, Tyrells...). Et des prix ! Tels 1€ la part de flan ou le sandwich premier prix ; 1,50€ la tarte Tatin ; 0,50€ le café bio... Aucun produit ne dépasse 5€ !

Les clients peuvent emporter leurs achats ou les consommer sur place. De fait, tous les plats cuisinés proposés sont destinés à être réchauffés au four à micro-ondes. Les consommateurs passent alors aux caisses, situées au centre de la surface, avant de rejoindre l'espace restauration, dont les tonalités claires, un peu froides, contrastent avec les couleurs chaudes la zone magasin.

L'originalité de Carrefour City Café est de marier le libre-service intégral et la restauration rapide. « Des produits de qualité, un magasin propre, un service rapide, une offre claire et des prix ronds », résume Emmanuel Vincent. De quoi se démarquer de la grande distribution et des nombreux fast-foods et kebabs du quartier.

 

Développement en franchise

Et si les premiers consommateurs ont eu peine à croire que l'on puisse « manger » chez Carrefour, depuis, le bouche-à-oreille a bien fonctionné : « Le magasin de Bordeaux est en progression constante, affirme Gérard Dorey. Certes, c'est un métier que nous découvrons, mais j'ai confiance dans ce concept. Et c'est un formidable laboratoire pour nos MDD de plats préparés et de snacking. »

Un deuxième Carrefour City Café ouvrira le 28 avril, à Paris, rue Linné. Le bilan des deux expériences sera dressé à l'automne, avant d'engager, ou non, le développement en franchise. Mais, déjà, le concept suscite la curiosité de candidats franchisés et même de distributeurs étrangers...

Les chiffres :

  • 170 m2 : La surface de vente.
  • 50 : Le nombre de places assises, 18 en terrasse.
  • 8 : Le nombre de salariés.
  • 7/7 : L'amplitude d'ouverture, de 7 h à 22 h en semaine.
  • 615 : Le nombre de références, dont 27% de produits Carrefour.
  • 3 : Le nombre de caisses.
  • Un deuxième Carrefour City Café, le 28 avril à Paris.

Les plus :

  • Le large choix de produits.
  • La liberté d'en disposer (emporter chaud ou froid, manger sur place).
  • Les prix attractifs.
  • Les services (wi-fi, iPad, carte de fidélité).
  • L'amplitude horaire (7 heures-22 heures).

Les moins :

  • Le mélange des odeurs aux moments d'affluence.
  • La froideur de la zone restauration.
  • L'image Carrefour encore non associée à la restauration.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2176

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA