Restauration: un chiffre d'affaires en hausse de 0,58%

|
La dépense moyenne des Français, ainsi que le nombre de repas continuent de croître malgré le contexte économique actue
La dépense moyenne des Français, ainsi que le nombre de repas continuent de croître malgré le contexte économique actue

Le marché de la Consommation Alimentaire Hors Domicile ne connaît pas la crise et affiche une croissance supérieure à 2012, avec un chiffre d'affaires en augmentation de 0,58% soit 87,2 milliards d'euros générés en 2013. Tel est le bilan de Gira Conseil qui publie son étude annuelle du marché de la Consommation Alimentaire Hors Domicile (CAHD).

 

Cette année l'étude dévoile des résultats surprenants ! La dépense moyenne des Français, ainsi que le nombre de repas continuent de croître malgré le contexte économique actuel. Ainsi, le nombre de repas pris en dehors du domicile a augmenté de 0,35% et la dépense moyenne de 0,23% par rapport à 2012.

Mais tous les acteurs de ce marché ne bénéficient pas de cette croissance. L'Etude Restauration 2013 montre distinctement comment les Français ont fait le ménage dans leurs modes de consommation privilégiant ainsi ceux qui deviendront les leaders de demain sur le marché de la CAHD." Le simple besoin physiologique de manger cède progressivement du terrain à l'envie d'un moment de plaisir, de convivialité et de "vraie" qualité, aussi court soit-il" note Bernard Boutboul.

La croissance est donc bien là, mais elle ne l'est pas pour tout le monde, certaines catégories d'acteurs affichent une croissance à deux chiffres et ne semblent pas prêts de s'arrêter là, d'autres continuent de voir leur fréquentation chuter malmenant ainsi la stabilité d'un grand nombre d'entreprises.

Côté innovations, le marché est également très dynamique, les concepts se multiplient et vont toujours plus loin dans la recherche de l'expérience client et dans la différenciation. Les nouveaux produits sont toujours plus nombreux en particulier sur le marché du snacking, montrant ainsi comment les acteurs émergents répondent aux nouveaux modes de consommation des Français. " Les plus gros n'avaleront plus les plus petits. Ce seront ceux qui ont l'obsession de la qualité et du service qui avaleront ceux qui n'ont comme obsession que la rentabilité " prévient Bernard Boutboul.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter