Restructuration avec zéro licenciement pour Entremont

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Sodiaal, nouveau propriétaire d’Entremont, se donne jusqu’à juin 2012 pour reclasser les salariés de deux unités à Carhaix et à Trébillet.

Entremont, racheté en 2010 par le groupe coopératif laitier Sodiaal, est en pleine restructuration. Deux unités du fabricant d'emmental, qui comptent environ 200 salariés, vont être fermées (un atelier d’affinage à Cahaix dans le Finistère et une usine de produits fondus à Trébillet dans l’Ain). Mais Sodiaal c’est donné comme objectif zéro licenciement. « Sur les deux sites, plus de 60 % des salariés ont accepté un reclassement au sein des autres unités du groupe », déclare François Boudon, Président d'Entremont. Pour les 40 % restant, la coopérative lance une deuxième vague de propositions, qui court jusqu'à juin 2012, date de fin du plan de restructuration. « Notre volonté c’est de trouver une solution pour tous », ajoute-il.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA