Restructuration : Euralis prévoit des fermetures de sites

|
L221302103_1Z.jpg
L221302103_1Z.jpg© DR

Le groupe Euralis a dévoilé, vendredi 27 janvier, un projet de réorganisation de son pôle alimentaire, dont Pierre Couderc vient d'être nommé directeur général. Pour faire face « à un résultat net négatif » et à « certaines activités en perte » (marques Montfort, Rougié, Jean Stalaven), la filiale de la coopérative prévoit la fermeture de deux plates-formes logistiques, de la télévente de la business unit Jean Stalaven et le regroupement de deux sites industriel à Dunkerque (59). Au total, 110 postes seront supprimés, 36 autres transférés et 50 seront proposés au reclassement interne. Ces mesures interviennent malgré une recapitalisation récente de 77 M €. Le chiffre d'affaires du pôle alimentaire d'Euralis en 2011 s'élevait à 536 M E.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2213

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous