Restructuration : Game a six mois pour éviter le « game over »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'enseigne de jeux vidéo Game s'apprête à réduire la voilure. C'est la substance du communiqué que le distributeur - indépendant depuis le rachat de sa maison mère britannique en mars - vient d'envoyer. Mis en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny - sur sa demande, précise l'enseigne qui a perdu près de 22 M € en 2011 -, Game a six mois pour préparer un « plan de retournement », autrement dit, élaborer une nouvelle stratégie, notamment pour face un marché du jeu vidéo en fort recul depuis trois ans.

Objectifs: rationalisation du réseau de boutiques (15 magasins sur les 197 que compte le groupe s'apprêtent à baisser le rideau), réajustement de la structure de coûts, mise en place d'un nouveau progiciel de gestion et mise en place d'une stratégie on line plus offensive.« La mise sous redressement judiciaire est une mesure technique qui permet de protéger notre société pendant cette période de transition et de mettre en oeuvre notre plan de retournement opérationnel dans de bonnes conditions », indique Steve Mason, le directeur général de Game France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2241

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA