Marchés

Restructuration : Nouveau sursis pour le groupe Doux

|
Doux devrait obtenir une prolongation d'observation de six mois.
Doux devrait obtenir une prolongation d'observation de six mois.© DR

Un rebondissement de plus dans la saga Doux. Le tribunal de commerce de Quimper, en charge de l'épineux dossier, avait prescrit une période d'observation s'étalant jusqu'au 30 novembre pour les activités surgelés (donc l'export principalement) et les produits élaborés (dont ceux de la marque Père Dodu). Doux devrait obtenir une prolongation de la période d'observation de six mois, selon une information du quotidien Ouest France. Une ébauche du plan de continuation sera présentée mercredi 28 novembre.

La raison de ce report ? La forte demande de volaille congelée au Moyen-Orient en décembre. Les trois usines dédiées à cette activité abattront 3,6 millions de poulets par semaine ce mois-ci. Délesté du pôle frais, l'industriel a renoué avec les profits et table sur un résultat de 8,5 M€ sur le dernier trimestre 2012. En parallèle, Doux prévoit aussi la suppression de 88 à 135 postes, selon des sources syndicales.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA