Restructuration : Peacocks, douloureux redressement

La rédaction vous conseille

La restructuration est extrêmement violente pour la chaîne textile à bas prix britannique, placée en redressement judiciaire depuis le 18 janvier : 244 magasins Peacocks ont dû fermer, entraînant la perte de 3 100 emplois. Le nouveau propriétaire, Edinburgh Woollen Mill, assure avoir sauvé 388 points de vente et 6 000 emplois, et promet d'essayer de rouvrir 75 unités.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2217

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous