Marchés

Résultats : Bel plombé par les devises et les matières premières

|

Le groupe fromager Bel a subit de plein fouet l’impact des devises et la hausse des matières premières. Son résultat opérationnel est en recul de 15 % mais le chiffre d’affaires progresse de 2,3 % à 2,7 milliards d’euros.

Bel affiche une croissance de son chiffre d'affaires de 2,3 % en 2014
Bel affiche une croissance de son chiffre d'affaires de 2,3 % en 2014© BEL

Dans un contexte économique morose, le groupe fromager Bel a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires (+2,3 % à 2,7 milliards d’euros) mais subit l’impact des matières premières et des devises. En effet, le résultat opérationnel recul de 15 % à 199 millions d’euros. « Les ajustements tarifaires mis en œuvre, et toutes les mesures engagées afin d'améliorer l'efficacité des opérations n'ont pas suffi à couvrir totalement ces effets négatifs », indique Bel. Par zone géographique, malgré une croissance faible en Europe de l’Ouest, le groupe a enregistré une progression de son chiffre d’affaires de 4,5 %.

Des incertitudes pour 2015

Pour 2015, malgré un environnement monétaire et les cours des matières premières, mieux orientés, Bel débute l’année dans un climat d’incertitude. Il compte continuer à améliorer ses positions sur le marché mondial du fromage grâce à la force de ses marques et à l’innovation.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter