Résultats contrastés pour Carlsberg

|

Le brasseur danois annonce un résultat d'exploitation en progression de 8,4% à 210 millions d'euros sur le troisième trimestre 2005 mais un résultat net en recul de 29,3% à 64 millions d'euros, en raison d'éléments exceptionnels.

Le brasseur danois est en effet en pleine restructuration et devrait continuer à fermer des sites de production. Le PDG du groupe, Nils Smedegaard Andersen, a cependant précisé qu'il y en aurait moins que ce qui a été écrit par la presse danoise, qui évoquait une quinzaine de fermetures de brasseries sur 30 en Europe.
Le chiffre d'affaires de Carlsberg est en hausse de 4,7% au troisième trimestre 2005 à 1,4 milliard d'euros. L'accord de compromis trouvé avec Chang Beverages en Asie (son ex-partenaire dont il a divorcé) permettra, par ailleurs, à Carlsberg de poursuivre sa stratégie d'expansion sur ce continent.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter