Résultats : Des fondamentaux solides pour Bongrain

|

Naturalité, snacking et culinarité ont permis à Bongrain d'enregistrer de la croissance en 2011. Si le résultat net est en baisse de 37 M €, à 44 M €, les ventes progressent de 7,3%, à 3,9 Mrds €. « Le CA est en croissance en raison de la hausse des volumes de nos marques, des augmentations de tarifs et du développement externe : rachat d'une société en Argentine et accélération des exportations en Asie », explique Alex Bongrain, PDG du groupe laitier. L'entreprise reste leader sur le segment des pâtes molles avec une part de marché en Europe de 24%, et fortifie sa position sur les pâtes fraîches. Son PDG se veut lucide pour 2012. « Les incertitudes économiques, fiscales et les problèmes de pouvoir d'achat seront présents en 2012. Mais les fondamentaux de Bongrain sont solides, avec de fortes innovations, une situation financière saine et une grande qualité de nos produits. Face à la crise, ce sont les hommes qui font la différence. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2220

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message