Résultats en demi-teinte pour Metro

|

Le groupe allemand a terminé l'exercice 2001 avec un chiffre d'affaires en hausse de 5,5 %, à 49,5 milliards d'euros. Mais certaines branches connaissent des difficultés.

Metro cash & carry demeure l' un des principaux moteurs de la croissance du groupe, avec des ventes en hausse de 8,1 % (+3,5 % à surface constante), à 22,7 milliards d'euros . Les hypermarchés Real ont progressé de 2,6 % à 8,4 milliards d'euros , la branche électrodomestique Media-Saturn de 9,5 % (-1 % à surface constante) à 8,3 milliards d'euros , les grands magasins Kaufhof de 0,8 % (-3,7 % à surface constante). Les magasins de bricolage Praktiker, quant à eux, ont vu leur chiffre d' affaires se stabiliser à 2,5 milliards d'euros , mais avec un recul de 4,8 % à surface constante. Le groupe, qui réalise 56 % de ses ventes dans son pays d' origine, a souffert d'un environnement économique allemand défavorable. Media-Saturn, notamment, a été affecté par des ventes en recul dans les PC et les télécommunications. Metro compte réaliser une hausse de chiffre d'affaires d'environ 6 % cette année et accroître encore le poids de ses filiales étrangères. Il s'implantera notamment au Viet Nam, en Inde et au Japon.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter