Résultats: LDC redresse la branche traiteur et signe encore une belle année

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Le groupe, porté par la volaille, réussit encore une belle année 2014-2015 avec un chiffre d’affaires toujours au dessus des 3 milliards d’euros, cap franchi l'an passé. A noter la reprise de son activité traiteur, grâce à la marque Marie.

La marque marie, rachetée en 2009 par LDC, affiche -enfin- des évolutions à la hausse.
La marque marie, rachetée en 2009 par LDC, affiche -enfin- des évolutions à la hausse.

Le chiffre d’affaires du géant européen de la volaille poursuit sa croissance ; sur 2014-2015 (de mars 2014 à fin février 2015) il s’élève en effet à 3, 027 milliards d’euros contre 3 025,7 M€ (+0,1%) en 2013-2014. Sur l’exercice, les tonnages ressortent en progression de 1,8%.Au 4ème trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 815,2 millions d’€ en progression de 0,4%.

Volaille :  des volumes à la hausse 

Le géant de la volaille, qui vient de s’associer à Sofiprotéol pour créer un mastodonte de poids réunissant l’ensemble de la filière, a encore signé une belle année. LDC a mené une politique de dynamique promotionnelle forte, en justifiant vouloir doper la consommation toujours en recul (-1% en 2014). Le chiffre d’affaires du pôle hors amont est stable à 2,1 milliards d’€. Les volumes, quant à eux, ont progressé régulièrement au cours de l’exercice avec une hausse de 1,6%.

Dans le détail, les ventes de fin d’année ont été bien orientées. Les fêtes ont permis un chiffre d’affaires en légère progression à +1,1% en valeur (563,4 millions d’euros) et une hausse des volumes vendus de 3,4%.

Traiteur : le retour de la croissance !

En cumul, le chiffre d’affaires du pôle traiteur s’établit à 508,7 millions d'€, en progression de 2,5%, confirmant ainsi le retour à une dynamique de croissance. Les tonnages vendus sont en hausse de 4,5%. L’évolution a été particulièrement favorable au quatrième trimestre avec un chiffre d’affaires enprogression de 3,4% en valeur (à 141,3 M€) et de + 4,7% en volumes. Cette hausse s’explique, là encore, par la une bonne saison festive et grâce la bonne performance des produits à marques tant en plats cuisinés qu’en plats exotiques, à marque Marie notamment.

Au regard de cette fin d’exercice réussie et supérieure aux attentes, le groupe se dit confiant et « dans sa capacité à dépasser les 145 millions d’€ de résultat opérationnel courant sur l’exercice contre un objectif initialement fixé à plus de 130 millions ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA