Résultats : Lego toujours en pleine forme

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La rédaction vous conseille

« Les six premiers mois de l'année ont dépassé nos attentes sur tous les marchés », se félicite Jørgen Vig Knudstorp, directeur général du groupe Lego. Il y a effectivement matière à satisfaction : sur le premier semestre, les ventes de la marque à la brique ont progressé de 25%, pour atteindre 988 millions d'euros. Le bénéfice net progresse, lui, de 32% à 199 millions d'euros. Récemment consacré quatrième fabricant mondial de jouet, Lego renforce encore ses parts de marché : il détient désormais 7% du marché, contre 5% en 2010. Ces bonnes performances s'expliquent par le lancement réussi des Ninjago, ciblant les cours de récré, mais aussi par le succès des gammes classiques comme Lego City ou Star Wars. De même, les lignes plus récentes sous les licences Harry Potter et Pirates des Caraïbes ont enregistré des ventes supérieures aux prévisions. En attendant Noël, puis un grand lancement - dont la teneur est encore tenue secrète -, prévu en 2012, le roi des briques n'en finit plus de casser la baraque !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2194

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA