Marchés

Résultats : Nintendo dans le rouge pour la première fois de son histoire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C'est un résultat historique dont le japonais se serait bien passé. Pour la première fois depuis qu'il est entré sur le marché du jeu vidéo, Nintendo anticipe un exercice dans le rouge, à hauteur de 180 millions d'euros, sur son exercice 2011-2012. Au premier semestre, il a enregistré une perte record de 652 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en recul de 40%, à 2 milliards d'euros. Comment Nintendo, à qui rien ne résistait il y a encore deux ans, a-t-il pu sombrer de la sorte ? D'abord, à cause d'un yen fort, qui dégrade mécaniquement les résultats, mais aussi du fait de choix technologiques qui n'ont pas séduit le public. La Wii, sortie depuis cinq ans maintenant et peu fournie en jeux depuis quelques mois, n'a toujours pas de successeur, alors que sa technologie non HD la rend non compétitive face aux PS3 et Xbox 360. Mais c'est surtout la 3DS qui a déçu lors de son lancement, en mars dernier. Vendue « seulement » à 6,7 millions d'exemplaires, elle est en deçà des prévisions du japonais, qui espère toujours en vendre 16 millions sur l'ensemble de son exercice clos à fin mars 2012. En France aussi, après un lancement difficile, Nintendo anticipe des améliorations. « Nous maintenons nos prévisions de vente à 950 000 unités sur l'ensemble de l'année 2011 pour la France », confie à LSA Philippe Lavoué, directeur général adjoint de Nintendo France. L'arrivée de la Wii U, prévue mi-2012, est désormais plus que stratégique pour Nintendo. Elle est vitale.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA