Résultats : Walmart ne convainc pas

Malgré des résultats qualifiés de « solides » par Mike Duke, patron de Walmart, avec notamment des ventes en hausse de 4,5% et un bénéfice net qui dépasse les 4 Mrds $ (+ 5,7%), les résultats du deuxième trimestre de l'exercice ont déçu Wall Street. Les ventes aux États-Unis, point faible du groupe, confirment pourtant leur redressement, à + 3,8%, mais la prudence du distributeur, qui reconnaît être touché par la fragilité de l'économie refroidit les investisseurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2238

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous