Retailers : quand l’omnicanalité se heurte à la rentabilité [ETUDE]

|

PwC a mené pour JDA Software une étude auprès de 410 CEO dans 8 pays afin de connaître leurs projets et leurs attentes face à l’omnicanalité. Résultats, tous s’y intéressent, mais la rentabilité reste très variable.

Seuls 16% des retailers (10% à l’échelle France) et des industriels du secteur des biens de consommation dans le monde ont une stratégie omnicanale rentable.
Seuls 16% des retailers (10% à l’échelle France) et des industriels du secteur des biens de consommation dans le monde ont une stratégie omnicanale rentable.
Tous les retailers se mettent à l’heure de l’omnicanalité afin que son client puisse acheter quand il le veut, où il le veut et avec l’outil qu’il veut… Pas simple pour les enseignes qui disposent encore bien souvent de directions séparées pour les points de vente et le e-commerce. 
 
JDA Software Group, éditeur de solutions intégrées pour la planification et l’exécution du Retail et de la Supply Chain, vient de publier une étude, menée par PwC, qui souligne que cette recherche de l’omnicanalité demande de lourds investissements pour les distributeurs, mais que seuls 16% des retailers (10% à l’échelle France) et des industriels du secteur des biens de consommation dans le monde le font de manière rentable. « Le manque de rentabilité dans le traitement de la demande omnicanale est une problématique majeure pour les retailers Français, notamment  parce que les coûts induits par le traitement des commandes est difficile à maîtriser mais aussi  en raison d’une mauvaise visibilité de leurs stocks », précise Franck Lheureux, GVP Sales Europe du Sud, Europe Centrale, Russie & Afrique du Sud, JDA Software. 
 
Le retail craint les géants du web et les délais de livraison toujours plus courts
 
L’enquête JDA révèle que 47% des retailers Français ne parviennent pas à maintenir leurs ventes à cause d’une mauvaise visibilité et d’une mauvaise gestion des ruptures de stocks. Parmi les autres menaces, externes ou internes, les géants du web comme Amazon impressionnent toujours… 62% des CEO interrogés déclarent qu’il est très probable que ces géants proposent d’ici 1 an une livraison le jour même ou le lendemain, et que cela impactera leur business si cela se produit dans ce laps de temps. 
 
Malgré tout,  le retail français reste optimiste : 88% estiment que leur revenu augmentera dans les 3 ans à venir. De plus, pour 59% des retailers,  la mise en place des capacités d’exécution omnicanale, et l’investissement sur le point de vente pour développer des expériences digitales en magasin représentent deux leviers clés pour la croissance, en plus de la conquête de nouveaux marchés et régions.
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message