Retour gagnant pour le pôle alimentaire d’Euralis

|

Montfort, Qualité traiteur et Jean Stalaven sont les trois marques qui constituent le pôle alimentaire d’Euralis. Chahuté depuis 2011-2012, il est cette année en croissance au dernier exercice clos le 31 août 2014.  

Montfort est la marque phare du pôle alimentaire. Elle est en croissance de  7,3 % sur le dernier exercice clos au 31 aout 2014.
Montfort est la marque phare du pôle alimentaire. Elle est en croissance de 7,3 % sur le dernier exercice clos au 31 aout 2014.

Objectif atteint. La coopérative Euralis a enfin redressé son pôle alimentaire, qui affiche un chiffre d’affaires de 493 millions d’euros pour l’exercice 2013-2014 clos au 31 août. « Ce retournement est dû à nos efforts continus. Sur l’exercice, la moitié des investissements (33 millions d’euros, NDLR) a servi au pôle alimentaire », souligne Alain Tapie, directeur de cette partie chez Euralis. Ce pôle affiche une croissance de 1. 3 % ; il était pourtant déficitaire depuis près de trois ans.

Les raisons de ces difficultés ? La hausse des prix des matières premières, difficilement répercuté sur le prix de vente final. Les difficultés rencontrées dans la branche Jean Stalaven ont aussi ralenti le pôle.

Montfort au centre des ambitions du groupe

Dans le détail, la marque Montfort, qui commercialise en grande distribution du foie gras et des produits autour du canard gras, est en croissance de 7.3 % sur un an. La saison festive 2013 a été pour elle synonyme d’une envolée en grande distribution, la marque a en effet gagné trois points de part de marché en valeur !

Autre marque présente en grande distribution, Qualité traiteur propose des produits au rayon coupe et frais emballé. Elle poursuit sur sa lancée Rougié, qui vend du foie gras dans la restauration, voit son activité globale à la hausse malgré le contexte difficile de la restauration. A noter cette année l’ouverture de sa ferme d’élevage de canards à foie gras en Chine, pays ppour lequel la coopérative à de grandes ambitions. Enfin, l’activité Jean Stalaven, positionnée sur le circuit des charcutiers et bouchers, progresse de 4.5 % en termes de chiffre d’affaires.

De façon globale, le chiffre d’affaires de la coopérative Euralis est en baisse, à cause notamment de son activité céréales. 

 

Ensemble des résultats de la coopérative:

 

* Eléments exceptionnels : fin de son activité dans la transformation de la fibre de chanvre et dévaluation de la monnaie ukrainienne où le groupe est présent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations