RH : Ce qui sépare les candidats des recruteurs

CCLD Recrutement a sondé 40 DRH et 101 candidats du secteur de la distribution sur leurs attentes en matière de salaires, de recrutement et d'entreprise citoyenne. Les écarts ne sont pas si importants, hormis au niveau des rémunérations.

Quelques conseils aux recruteurs

  • Améliorer la visibilité des offres sur internet.
  • Améliorer son attractivité avec un accord handicap ou un label diversité.
  • Ne pas sous-estimer la contrainte « déplacement », qui rebute les candidats.
  • Jouer sur la partie variable des salaires, en particulier pour les postes de direction et les fonctions support.
  • Expliciter davantage les primes incluses dans la rémunération.

A ceux qui pensaient qu'un océan séparait les recruteurs des candidats, finalement ce n'est qu'une mer. C'est le résultat de l'étude menée ce printemps par le cabinet de recrutement spécialisé dans la distribution, CCLD, auprès de 40 DRH et de 101 postulants de ce secteur. Ainsi, sur les moyens d'embaucher : l'annonce reste le mode de sourcing le plus fréquent, autant pour les recruteurs (71,8%) que pour les candidats (82,7%). Et, sans surprise, internet est devenu le premier canal de diffusion des offres d'emploi (94%). Premier (petit) décalage à apparaître : la différence de vision sur le diplôme et l'expérience. « Les recruteurs ont tendance à privilégier le diplôme, alors que pour les candidats, c'est l'expérience qui prime, assure Cyril Capel, directeur associé de CCLD Recrutement. Les premiers exigent en moyenne deux ans d'expérience, alors que les candidats aux postes affichent en moyenne cinq ans à dix ans de pratique », assure Cyril Capel, directeur associé de CCLD Recrutement.

 

Une même vision des compétences

En revanche, et c'est plutôt rassurant, les deux parties partagent la même vision des compétences clés pour décrocher un poste. Désinvolture et désorganisation sont les deux principaux défauts à éviter, tous postes confondus, que ce soit pour les chefs de rayon, les chefs de département et les directeurs de magasin.

Côté rémunération, ce n'est pas une surprise, la plupart des candidats interrogés affichent des demandes plus élevées que les propositions des recruteurs. La différence se joue au niveau des rémunérations variables.

 

La protection santé, un réel atout

« La part variable croît avec l'ascension hiérarchique, note Cyril Capel. Plus le candidat a l'impression qu'il maîtrise le compte d'exploitation, plus il attend une rémunération variable importante de la part des enseignes. » Un espoir qui reste vain face à certains employeurs. Le mois supplémentaire est souvent proposé aux chefs de rayon, mais, à mesure qu'on monte dans la hiérarchie, il perd du terrain au profit de la participation au chiffre d'affaires et de la variabilité du salaire.

Parmi les préoccupations des candidats à toutes les fonctions figure aussi la complémentaire santé, qui rallie plus de 30% des suffrages. Une attente souvent comblée par les recruteurs puisque plus de 30% d'entre eux placent la protection complémentaire santé au premier rang des avantages, quels que soient les collaborateurs. 

Autre fait intéressant, les déplacements apparaissent comme une contrainte importante auprès de toutes les catégories de candidats. Une contrainte plus importante encore que la nécessité d'être mobile, plutôt bien acceptée, et même que le travail le week-end.

Enfin, les entreprises dites « citoyennes » apparaissent attractives, sans plus. Plus de 50% des candidats affirment être sensibles aux politiques de « responsabilité sociale et environnementale » (RSE). C'est surtout le volet handicap qui les séduit, 45% d'entre eux accordant de l'importance au fait que l'entreprise ait signé un accord dans ce domaine. Le label diversité arrive loin derrière (29,4%) et l'accord parité ne remporte pas de franc succès (25,5% des suffrages). Des chiffres qui ne devraient pas inciter les 40% d'employeurs qui n'ont aucune politique RSE à franchir le pas.

 

RÉMUNÉRATION : ÀCHACUN SES AVANTAGES

Les recruteurs privilégient la mutuelle d'entreprise

Quels avantages proposez-vous aux candidats ?* (en %)

Les recruteurs mettent en avant la mutuelle d'entreprise, notamment pour les fonctions support (à 24,5%) ; c'est aussi le premier avantage réclamé par les candidats. Les directeurs de supermarchés se distinguent, 31% d'entre eux souhaitant une voiture de fonction. La mutuelle d'entreprise et les tickets restaurants attirent proportionnellement plus les candidats que l'accès au comité d'entreprise.

Les candidats mettent en avant le mois supplémentaire

Comment aimeriez-vous que votre rémunération soit construite?* (en%)

Tous les candidats se montrent très favorables au mois supplémentaire dans la construction de leur rémunération. Les directeurs d'hypers, ainsi que les fonctions support, insistent davantage sur la participation au chiffre d'affaires et sur la part variable du salaire.

 

Chef de rayon, la perle rare

Quels types de postes recrutez-vous ?* (en%)

Le poste le plus recherché au niveau bac par les recruteurs est celui de chef de rayon. À l'inverse, les chefs de département sont les moins sollicités. Cependant, au niveau bac+5, les fonctions support représentent plus de 66% des postes. La demande varie aussi selon les formats de magasins. Dans les hypers, les chefs de rayon sont les plus demandés tandis que les commerces de proximité expriment des besoins plus importants en directeurs de magasins et en fonctions support.

 

Un quart des recrutements, à peine, passe par les réseaux sociaux

Par quel biais recrutez-vous vos collaborateurs ?* (en %)

Les réseaux sociaux n'arrivent qu'en troisième position en termes de moyens de recrutement. Parmi les autres canaux d'embauche, la cooptation interne arrive en tête, devant les forums emploi et les candidatures spontanées.

MÉTHODOLOGIE

 

141 candidats et recruteurs ont répondu en mars 2011 au questionnaire de CCLD Recrutement. Sur les 40 recruteurs interrogés, 52,5 % travaillent dans la grande distribution spécialisée, le reste dans des grandes surfaces alimentaires.

* Source : Junior Conseil pour CCLD Recrutement

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2192

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA