RH : découvrez tous les salaires dans la grande distribution

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le cabinet de recrutement Hays constate une stagnation des rémunérations dans la grande distribution, exception de quelques postes clés comme les métiers de bouche. Le point sur les grilles de salaires constatées en 2016.

le boucher reste le chef de rayon le mieux rémunéré avec un salaire annuel brut à 32 000 euros dès son arrivée dans le monde du travail.(Source: Hays)
le boucher reste le chef de rayon le mieux rémunéré avec un salaire annuel brut à 32 000 euros dès son arrivée dans le monde du travail.(Source: Hays)© gstockstudio - Fotolia

 « Normalement, les niveaux de rémunération augmentent légèrement chaque année. Mais depuis deux ans, dans la grande distribution, on assiste à une stagnation, voire un retrait des salaires proposés », analyse Pauline Brené, responsable de la division retail chez Hays. La raison ? « Les distributeurs bataillent sur les prix en magasin pour attirer du trafic, et rognent sur la ligne du frais de personnel pour compenser» résume-t-elle.

 

Détail des salaires 2016 observés : (en milliers d'euros, salaire brut annuel )

La répartition des salaires connait de faibles évolutions, avec toujours un décrochage observé de 10 % entre les rémunérations proposées dans l’Ile-de-France et les autres régions françaises. Les postes sur les métiers de bouche (rayon fromage, poisson etc.) bénéficient de salaires plus élevés même s'ils restent modestes. Parmi eux, le boucher reste toujours le mieux rémunéré, compte tenu de son expertise et de la pénurie chronique de candidats pour ces postes. Il débute ainsi avec un salaire annuel brut de 23 000 euros (moyenne basse constatée); le chef de rayon  prétend en général à un salaire initials'élevant 32 000 euros brut.

D'autres armes que les salaires

Pour compenser les évolutions de salaires peu brillantes, les enseignes se tournent vers d’autres armes pour attirer et fidéliser leur masse salariale. Les formations diplomantes que montent les distributeurs, les plans de carrière et les avantages sociaux sont de plus en plus vantés dans les fiches de poste publiées.

Des recrutements tirés par l’extension du parc

Pour 2017, le cabinet Hays note des besoins en recrutement liés à l’extension du parc des enseignes. Les directeurs de magasin et chefs de rayon seront donc, cette année encore, très plébiscités.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA